Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Scornful of Icons de Phazm / Initiation au Black Metal

vendredi 1 juillet 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Scornful of Icons de Phazm / Initiation au Black Metal

Quatrième album de Phazm, Scornful of Icons nous entraîne sur les terres sulfureuses et malsaines du Black Metal. Entre spiritisme, chamanisme, mort, violence et poésie, ce disque est un bon portail pour s’initier au plus fermé des courants du Metal

Je suis très novice en Black Metal et je n’aurais donc pas la prétention d’en retracer une chronologie qui serait au mieux wikipédiesque, au pire inexacte. Je vous la fais donc brève…

Le Black Metal

Le Black Metal est une musique qui se vit plus qu’elle ne s’écoute. Il faut passer par plusieurs stades initiatiques avant de pleinement apprécier cette musique sulfureuse, brutale, négative et pourtant contemplative. Il faut de l’entraînement pour détecter les émotions latentes exprimées par les vociférations du chanteur. De l’entrainement, ou plutôt une certaine forme d’élévation.
” Quand on a pris dans la gueule dans les années 90 toute cette scène Black Metal norvégienne avec des groupes comme EMPEROR ou MAYHEM, on avait un frisson qui était lié à la nouveauté du son, le fait qu’il n’y avait pas internet, facebook tout ça… Il y avait un mysticisme, une aura autour de cette scène. Je voulais retrouver ça. Je voulais retrouver ces sentiments qui transcendent la musique. Quand t’écoutes ce genre de musique là, tu ne penses pas à un mec avec sa guitare, en train de se brancher dans un ampli, de mettre un micro devant et d’enregistrer avec, tu vois ? T’es connecté à quelque chose de beaucoup plus spirituel, tu mentalises quand t’écoutes cette musique là.” (Pierrick Valence – Metal Impact – 19 juin 2016)

scornful of icons phazm

Phazm

Phazm est un groupe de Metal Extrême (comprenez : le Metal interprété avec un chant extrême, c’est à dire ceux qui ne sont pas en chant clair. Je sais que la définition est un peu réductrice, je ferai mieux une prochaine fois)(Vous pouvez aussi considérer que Metal Extrême = Death Metal, Black Metal, Hardcore et ses dérivés)(Pour reprendre une définition de Reuno que j’aime bien, c’est “Une musique extrême pour les gens extrêmes”).
Phazm a été fondé à Nancy au début du XXIème siècle par Pierrick Valence et deux autres membres du groupe de Death Metal SCARVE. Le groupe a sorti trois albums entre 2004 et 2008 avant de se mettre en veille. Selon Pierrick Valence, PHAZM était arrivé à un pallier artistique et ne voulait pas faire un quatrième disque qui ressemble à un clone des précédents. Le groupe voulait se renouveler mais n’avait pas les moyens, à ce moment-là, de le faire. PHAZM entre donc en sommeil, Pierrick Valence s’en va explorer d’autres univers musicaux (il fonde notamment le groupe de Rock’n Roll GENERAL BIZARRE avec un ancien des AMIS DE TA FEMME et apprend à jouer du nickelharpa). Mais Pierrick sait qu’un jour ou l’autre il reviendra au Metal Extrême. “quand tu as le Metal qui est en toi, qui coule dans tes veines, c’est comme ça, tu ne peux pas rester à l’écart de ça trop longtemps”. Voici donc venir Scornful Of Icons, le dernier né de PHAZM.
scornful of icons de phazm

Scornful Of Icons

L’artwork réalisé par Valnoir n’a pas grand chose à voir avec la graphie de la plupart de albums de Black Metal : pas de crânes, pas de démons aux pieds fourchus, par de mort encapuchonnée…et c’est fait exprès. “A la fois connecté à quelque chose de paganiste et quelque chose de moderne. Parce qu’il y a un truc qui me dérange un peu dans tout ce mouvement là, c’est qu’on n’a pas besoin de prétendre de revenir en arrière. La spiritualité elle existe aujourd’hui, même dans cette époque moderne. Donc j’aime bien faire le lien. Les gens qui vont se déguiser en vikings en croyant développer une spiritualité à travers un costume, ça ne marche pas. On peut très bien être ultra-moderne et totalement connecté à quelque chose de plus tellurique.

La musique développée dans le disque est à l’image de son artwork (au fait, avez-vous remarqué que la position des mains de l’enfant n’est pas normale?). Rangez ce que vous étiez en train de faire, laissez tomber twitter, mettez le casque sur les oreilles et envoyez le son. Au départ, ça va peut-être vous faire un peu peur, vous serez choqué par les structures inversées, le tempo très rapide, la batterie épileptique et bien sûr le chant hurlé d’une voix grasseyante à l’accent anglais moyen. Oui, c’est un peu difficile quand on n’est pas habitué. Mais il faut en passer par là. Petit à petit, votre organisme s’acclimatera et vous découvrirez alors la beauté derrière le masque de la violence. Il faut laisser passer un peu de temps pour entrer dans cet univers. C’est le prix à payer pour profiter pleinement de ce projet mystique que nous propose PHAZM. En huit pistes oscillant entre 2.30 et 6 minutes, le groupe déploie sa trame envoûtante. Celle-ci repose sur une musique calée au millimètre, à la fois contemplative et violente. Le rythme est résolument rapide, le tempo donné par la double grosse caisse omniprésente est suivi par les cordistes notamment à l’occasion de brefs mais intenses soli de guitare exécutés par Pierrick Valence. Le frontman multiplie également les ambiances de chant en empilant des voix de différentes tessitures : vociférations primales, chant grogné, pig squeal et vocalises mongoles se succèdent et se complètent pour exprimer des sentiments souvent troubles, malsains, parfois désespérés, parfois enragés.

Toutes les citations de Pierrick Valence sont extraites d’une interview réalisée le 19 juin 2016 et qui sera bientôt publiée sur Metal-Impact
Le groupe est en tournée cet automne (avec une première date au Fall Of Summer Fest), les dates ci-dessous.

scornful of icons tournée

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.