Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Le coin de bar de Lancenoire

samedi 3 septembre 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Le coin de bar de Lancenoire

Personnage maudit sorti d’une imagination décadente, Lancenoire est un être qui ne se distingue en rien des autres. Si tu le croisais dans la rue, tu ne lui prêterais pas trop d’attention. Un mec lambda, plutôt beau gosse, certes. Mais gris et fade, effacé dans la foule.

Son regard a le désarroi des exilés de guerre. Il a perdu la moitié de lui même, ce qu’il a fait de plus beau. On a voulu voler sa dignité et son intégrité, mais il s’est exilé pour les sauver. On l’a martyrisé, mais il a été bon chrétien, a tendu l’autre joue. Il s’est accroché comme une bernacle à la roche et comme il le dit souvent:

“Aujourd’hui, je n’ai plus rien! J’ai donc tout à offrir…”

Ce n’est que dans de rares moments, après une longue journée, que le visage de Lancenoire s’éclaire lorsqu’il retouve son bout de comptoir en zinc.

Il redevient un être vivant réanimé aux liqueurs. Il arrive enfin à trouver des mots pour se décrire. Un stylo, un bout de nappe et il se dévoile. Toujours à la troisième personne du singulier, pour ne pas faillir à sa réputation d’étrangeté. Pas par orgueil mal placé, mais plutôt pour s’oublier.

D’ailleurs, c’est à son tour de l’ouvrir. Tiens, il vient de revenir! T’es gentil, mon bichon, la moindre des politesses, c’est de se présenter! Ah!.. Il a repris des couleurs et a trouvé le courage de s’exprimer…

Qui est Lancenoire?

Toujours accoudé au bar

Perdu dans les volutes de fumées

Ettoufé par ces frangances mal humées

Lancenoire est d’humeur un peu barbare

On vient le voir assez souvent

Mais l’on ne reste jamais trop longtemps

Car Lancenoire n’a pas vraiment le temps

De se mettre un petit peu plus en avant

Il reste immobile presque impassible

Une seule larme trahissant son désarroi

Les solutions alcooliques sont missibles

Avec les rivières sanglantes de l’effroi

Toujours dans l’obscurité et dans la promiscuité

Lancenoire est invariablement cuité

Il traîne obligatoirement ses savates

Et porte inexorablement une cravate

A la recherche de plaisirs interdits

Pourvoyeur de délectables mots

Guérisseur de l’âme et de ses maux

Lancenoire s’adresse à un public hardi

Tu le trouveras avec son pote Roger

L’aliéné farceur impossible à déloger

Ils se déforment en duo tragi-comique

Criant d’une vérité septicémique

L’un ne va pas sans l’autre

A eux 2 ils sont tous les apôtres

Satan et le Saint-Esprit réunis

A eux 2 ils sont tous les démons impunis

Or Lancenoire est toujours au comptoir

Commande toujours jusqu’à tard le soir

Et déborde toujours au petit matin

D’amour pour les bougres et les catins

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.