Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Los Mohicanos, Underwing, Highfield : 3 purs singles indé à découvrir

lundi 12 décembre 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Los Mohicanos, Underwing, Highfield : 3 purs singles indé à découvrir

Le format single fait son grand retour, parce que les jeunes groupes n’ont pas les moyens d’enregistrer tout un album et parce qu’ils ont compris que le format album n’est plus en phase avec notre ère digitale à 200 à l’heure. Voici trois propositions très prometteuses qui envoient du rêve et avoinent la pouliche

LOS MOHICANOS – Kids

Voici le premier single de LOS MOHICANOS, groupe britannique de Heavy Southern Rock dans la veine de Texas Chainsaw Dust Lovers, Enlarge Your Monster ou Loading Data (paye tes références man). Le groupe revendique une inspiration Blues oldschool (Howlin Wolf, Elmore James) ainsi que le travail de guitaristes comme Jack Withe. Si vous aimez le Heavy Rock qui fuzze, enrichi par un chant bien badass et dégageant un groove de malade mental, vous ne devriez pas résister longtemps à l’envie frénétique de pousser la toucher repeat, parce que pour le moment, les mohicans ne nous ont gratifié que de ce petit single. EP à venir courant 2017

UNDERWING – Reaper

Cap au Nord avec UNDERWING, un groupe norvégien qui revendique des influences diverses. Black Sabbath, les Black Keys, Tool… Il y a de la variété au programme. Dans Reaper, j’ai bien retrouvé le riffing plombé à la Black Sab, la sonorité très naturelle et le groove des Black Keys et vu que je ne connais pas bien Tool, j’ai pas cherché plus loin. Et puis il y a cet artwork terriblement dark, qui n’aurait pas juré sur un album de Black Metal.

HIGHFIELD – Black Butterfly

On reste dans le dark et les artwork sombres avec HIGHFIELD, un projet Dark Indie Acoustique à mille lieues de mon univers musical habituel…et pourtant ce single envoie du rêve lui aussi dans son genre. C’est acoustique donc et c’est porté par un chant lumineux. C’est dark comme un cauchemar d’adolescente névrosée et en même temps beau à pleurer. La chanteuse revendique des inspirations metal et cinématographiques. Moi ça me fait penser à du Tim Burton.

single

single

single

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.