Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

FennrLANE, ce qui mérite d’être fait mérite d’être bien fait

vendredi 31 mars 2017 - Commentaire : 0

Accueil » FennrLANE, ce qui mérite d’être fait mérite d’être bien fait

FennrLANE est un projet de Rock alternatif britannique. Un one man band en construction qui publie des singles sur soundcloud à un rythme plutôt soutenu et qui envisage de passer à l’album et aux concerts quand il aura une fanbase et une tracklist plus étoffées. On va encourager le garçon parce que ce qu’il fait tout seul dans son grenier tiendrait la dragée haute à bien des gommeux

FennrLANE, c’est un gars qui décide de monter un groupe de Rock mais qui constate que recruter des musiciens et organiser des répet conciliables avec la vie des uns et des autres est un peu compliqué. Comme il ne veut pas sacrifier sa passion sur l’autel du train train quotidien, le gars enregistre tout seul chez lui, sort ses créations au fil de l’eau et voit où ça le mène.

Avec l’âge et la maturité, on apprend à avoir des ambitions à long terme et à organiser au mieux le nécessaire et le superflu, même quand le nécessaire ne sert qu’à entretenir notre passion pour le superflu.

Rock alternatif tout en tensions, débarrassé des contraintes de construire un ensemble cohérent, FennrLANE a déjà publié quatre chansons vraiment accrocheuse, dans un genre de Rock Alternatif et mélodique. Pour le moment c’est de la compo en mode démo, alors essayez d’imaginer la dimension que prendraient ces titres, interprétés live par un power trio.

En semi exclusivité (je l’ai déjà publié sur mon blog facebook Le fan de Metal début janvier), voici l’interview de FennrLane. Et comme je pense aussi à nos amis d’outre manche, elle est en VF / VO. Enjoy

Le fan de Metal : Pourquoi avoir choisi le format one man band au lieu de travailler avec d’autres musiciens ?
Fennr Lane : Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, c’est le meilleur moyen de créer la musique qui te trotte dans la tête exactement comme tu la ressens. C’est la liberté totale sans aucun contrôle ni restriction.
Deuxième raison : le temps. Tant que tu n’as pas un label pour te subventionner ou une armée de fans qui supportent ton groupe en achetant ta musique, tu as d’autres responsabilités dans la vie pour joindre les deux bouts. Donc faire sa musique et l’enregistrer sur son matos quand tu as le temps pour ça est une bonne manière de concilier les choses. Tu es uniquement dépendant de ton agenda et pas de celui de trois ou quatre autres types qui ont une vie aussi chargée que la tienne. Cela te donne plus de temps pour faire aboutir les projets. Je pense que c’est un scénario que la plupart des musiciens qui essayent de monter des projets peuvent comprendre.
Enfin, mon projet n’était pas intentionnel au départ, j’écrivais, je jouais et j’enregistrais ma musique pour le fun. Quand j’ai pris conscience que les gens appréciaient et m’en demandaient plus, c’est devenu un aspect important de mon existence (non, ce n’était pas ma mère !).

LFDM : Qu’est-ce qui est plus facile quand on est un one man band et qu’est-ce qui est plus difficile qu’avec un groupe à plusieurs ?
Fennr Lane : Jouer de tous les instruments soi-même a quelques avantages bien sûr. Tu as toute la liberté du monde et tu créées exactement comme tu l’entends. Tu n’as pas de discussions ou de conflits sur la manière dont une chanson doit sonner. Ce genre d’environnement peut vite devenir contre productif, dans un groupe. Mais si la musique à plusieurs peut devenir un calvaire, la création collective est une expérience formidable qui peut déboucher sur de très très bonnes chansons. Tu perds évidemment cette énergie et le volet social en travaillant seul.

LFDM : tu a choisi de publier des singles au fur et à mesure de la composition, penses-tu que le format album est dépassé à l’ère du digital ?
Fennr Lane : Pas du tout. J’ai une approche traditionaliste de la musique et, pour moi, l’album sera toujours la pierre angulaire et un moment essentiel pour un artiste. Cela donne à ta musique un sens et une identité quand elle se concentre dans un album. Donc il y aura un album à la fin. Comme je viens de commencer à publier ma musique, je n’ai pas beaucoup de contenu, ni vraiment beaucoup de vrais fans qui me suivent. Cela n’a donc pas beaucoup de sens de dépenser mon argent et mon énergie pour publier un album qui serait projeté dans ces limbes. C’est pourquoi j’ai décidé de sortir des morceaux au fil de l’eau afin d’attirer l’attention. L’album viendra après. Il s’appellera Bended Lines and Lost Reflexions.

In English
LFDM : Why did you choose a one man band instead of recruiting other musicians
Fennr Lane : Couple of reasons I guess. First of all, it is THE best way of getting the music that is buzzing around in your brain down and out there, just the way you want it to be. It is absolute freedom and absolute control. No restrictions.
Second of all, time. As long as you don’t have a record label sugaring you up, or a brigade of fans supporting your every move and buying your music, you suddenly have other responsibilities in life to make ends meet and the music happen. So, you do your music and record your stuff when there is time to do just that. Being only dependent on your own schedule, and not 3-4 other dudes and their busy life’s as well – it kind of gives you more time to do your thing somehow. I guess that is a scenario most musicians trying to make it these days can recognize.
Also, the whole Fennr Lane project was not intentional as first, as I was just writing, playing and recording demos for my own amusement. When I understood that people really took a keen ear to it and spurred me to do something about it, it kind of became a serious aspect of life. (No, it was’t my mother…) My daily pivot point kind of changed for me from there on.

LFDM : As a one man band project : what is easier than a regular band and what is more difficult ?
Fennr Lane : Doing all instruments and everything by your own hand have some benefits of course. Obviously, you have all the creative freedom in the world and the ideas you have turns out just the way you intended it to be. You are always coming from the same direction for the rhythm and lead sections, so there are no bitching, arguments or throwing of expensive equipment over how a song should be or sound like. That kind of environment can sometimes be counterproductive, especially when bad ideas get foothold for all the wrong reasons.
That said, those very same moments and creating music with others, can be a wonderful thing and unique synergy in itself, which again can lead to into really, really great songs…and you obviously loose out on the social element of the whole music creating experience.
Live stuff gets a bit tricky also and you have to get help from some friends now and then to make these things happen. Gelling together people to perform songs, that normally don’t play together, or even the same kind of music, introduces other interesting challenges to put it that way. That is always a bit tricky, so gigging is a rarity these days I am afraid.

LFDM : You choose to publish singles instead of an EP or an Album : why ? And do you think the album format is non relevant in our digital era ?
Fennir Lane : Not at all. I am in many senses a traditionalist when it comes to music, and for me, the album will always be the major milestones and the big defining moments for any bands or artists. It kind gives a song purpose and identity when it forms part of an album. So, there HAS to be an album in the end of things.
As I have just started out, getting my music recorded and out there, and I do not have too much tracking in terms of people that know about Fennr Lane, or many true fans following me. As such, it makes little sense to spill all my beans, time and money to complete an album to be released into that kind of limbo. As such, I have decided to just get some stuff out there to hopefully get some attention to it. The album will then come for sure. All the songs for the album are written and ready to go. The album will be titled Bended Lines and Lost Reflections.

fennrLane

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.