Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Jamiroquai exhume la Disco de ton Papa pour déboîter ta Maman dans son dernier Automaton.

vendredi 7 avril 2017 - Commentaires : 2

Accueil » Jamiroquai exhume la Disco de ton Papa pour déboîter ta Maman dans son dernier Automaton.

Ami lecteur, j’connais Jay depuis un temps certain. Dans un festival en Bretagne, il y avait un groupe de va-nu-pieds sur la scène et déjà Jay virevoltait comme un electro-boogie boy (l’ancêtre du smurf). Jamiroquai se présentait à l’époque comme un groupe avec ce gentil petit leader en survet’ qui fumait des pets.


Après trois albums très Acid Jazz et bien roots sur de nombreux aspects. Jay Kay est passé du côté obscur. Avec un super contrat pour 8 disques et le droit total sur la marque Jamiroquai, Jay a décidé qu’une carrière solo lui sierai mieux. Dès lors, le nez plein de poudre, dans des supercars, au bras de top-models, Mr Kay a développé une réputation d’artiste disco-funky. Ce qu’il fait très bien au demeurant.


Suite à plusieurs désintoxications et retours à des sons plus instrumentaux, notamment avec son dernier opus, il revient avec Automaton, un retour à la disco funk des années 70-80-90.

Le problème de Jay est de devenir une sorte de caricature de lui même, un fossoyeur des meilleures compositions des artistes de l’époque. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’inspire (plagie?) de plusieurs grands nom tels que, Moroder ou Cerrone. Or, il n’en est pas moins un excellent imitateur. Il s’autoplagie dans la plupart des titres, mais si on aime ce style, Jay Kay en est le meilleur porte-étendard.

Personnellement, il assez juste de considérer le plagiat en musique comme de l’inspiration. À croire que les musiciens sont plus alertes quant au processus créatif qui se fonde obligatoirement sur de l’existant, allant jusqu’à recopier certains riffs ou refrains. J’approuve cette démarche qui consiste à faire du neuf avec de l’ancien, j’aime l’art de la variation. En cela, je ne critiquerai pas Jay, mais parfois, je pense qu’il verse un peu trop dans la facilité.


J’aime assez Automaton qui tournera sûrement dans certaines bande-sons nocturnes de mes vacances estivales. Mes titres préférés sont :

  1. Hot properly : un titre très disco-électro qui parle de l’abordage d’une meuf qui bouge bien en boîte (mon genre de kiff)
  2. Something About You : balade funk un peu douce-amère, sur le souvenir d’une sublime rencontre avec une superbe femme et le regret de ne pas avoir pas été plus loin.
  3. Summer Girl : un titre disco-funk très sensuel sur ton amour d’été, un très joli titre bon pour la baise.
  4. Carla : un titre disco sur l’amour paternel. Perso et tendre.

Jamiroquai

Alors, ouvre une oreille distraite et laisse toi emporter par cet album dans n’importe quelle plateforme de musique.

En bonus un clip sympa, Cloud 9, très funky.

Bisous la Fami!

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • Hello,

    Merci pour l’article! Juste une précision concernant le titre “Carla” qui apportera peut-être un peu de lumière sur la signification de cette chanson : Carla est l’une de ses deux filles 😉

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.