Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Skinsmith : nawak metal en puissance

lundi 14 août 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Skinsmith : nawak metal en puissance

En pleine transition musicale entre Electro et Metal, Skinsmith ose une alliance hasardeuse entre jeu vidéo, musique et un nawak absolu que n’aurait pas renié Franck Zappa

A tous les pisse froids qui prennent toutes les élucubrations du Metal au premier degré, comme si nous étions des égorgeurs de chèvres, adeptes de messes noires et dangereux psychopathes adeptes de musiques barbares dont les sonorités inhumaines ne peuvent s’écouter sans gémir qu’à condition d’avoir vendu son âme au malin, je tiens à rappeler que le Metal, c’est avant tout, en tout cas pour une écrasante majorité de ses fans, du second degré.

La musique, ça peut-être un truc sérieux sur lequel on glose et on se gargarise avec des oh et des ah, entre deux petits fours et une lampée de champagne, mais ça peut aussi être un défouloir, sur lequel on se déchaîne avec des HOOOOO et des HAAAAA, entre deux pintes de bière et un pogo de furieux.

La musique, ça peut-être un truc vachement construit et hyper chiadé, pensé par un génie de la création pour n’être exécuté que par un orchestre de 50 musiciens, mais ça peut aussi être une compo bricolée par un petit malin avec des samples empruntés à des jeux vidéos, un beat Electro et un programme de guitare. On peut appeler cela comme on voudra, Metal, Electro Metal, Nawak Metal, ça reste l’idée d’un gars à un moment donné, qui mérite une petite écoute.

“The main lyrics are Wake-Up; symbolising coming to senses and accepting fate; Crucify; symbolising the sacrifice of the old ways, bringing forth the new unknown; and The End Is Now The Beginning ; pretty self explanatory”

Il y en a qui vont crier à l’arnaque (même dans les rangs des metalleux), d’autres qui vont hurler de rire, d’autre qui vont passer leur chemin en levant les yeux au ciel. Mais la bonne nouvelle pour ma part, c’est qu’il y a encore des gens venus de scènes alternatives qui osent l’aventure du Metal. Une preuve que cette musique que j’adore mais qui sent parfois un peu la naphtaline peut encore trouver le moyen de se réinventer pour plaire aux générations futures.

Le fonds est audacieux, irrévérencieux et vraiment nawak : merci à Skinsmith pour ce nouveau départ.

skinsmith

Liens Skinsmith
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC_HEGzOkRqEDYZDbPLx6XNw
Soundcloud : https://soundcloud.com/skinsmith

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.