Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Meat Fight : Un Sludge épais comme du sang de boeuf

mercredi 30 août 2017 - Commentaire : 0

Accueil » Meat Fight : Un Sludge épais comme du sang de boeuf

Tu cherches du lourd, du gras, de l’épais, mais avec du texte et de l’idée ? Essaye donc Conduit de Meat Fight, c’est de la bonne bête

Riff épais comme des cotes de boeuf, basse grasse comme une entrecôte, batterie noyée dans le suif, chant clair bestial, pas de doutes, Meat Fight est un groupe de Sludge dont les compos sont bovines, dans le bon sens du terme. C’est quoi cette analogie de merde ? Vous trouvez que ça ne veut rien dire et que je me paie de mots ? Je m’explique : il y a des groupes qui font du bovin bas du front. De la musique épaisse, des lyrics péraves et des rimes de mirliton. Et il y a des groupes qui font du bovin parce que leur musique est encore plus épaisse et lourde que Black Sabbath mais dont les textes sont si bien léchés qu’ils apportent vraiment quelque chose à la chanson, ce qui est assez rare pour être souligné, surligné et mis en gras.

Quand j’ai découvert MEAT FIGHT sur Bandcamp, j’ai d’abord ri à la vue de l’artwork, tout en cherchant une signification à ces quatre mains gantées de métal. Puis j’ai lancé la musique et, voyant que le groupe partage ses paroles (ce qui n’est hélas pas systématique), j’ai déplié le booklet virtuel pour suivre le texte tout en l’écoutant. Et là, surprise, plutôt que la classique construction à base de couplets et de refrains, c’est du texte en prose en pavé épais. Chacune des dix chansons de l’album Conduit est une petite histoire. C’est pas toujours très clair, mais l’effort mérite d’être souligné.

En creusant un peu, on découvre que Meat Fight est une incursion dans le Metal d’un singer songwriter appelé Terry McClain (aucun lien de parenté avec John, d’ailleurs, ça ne s’écrit pas pareil) et que le gars a presque tout fait tout seul et ça force un peu plus le respect…

Musicalement parlant, c’est Metal et très lourd, avec un chant clair et plaintif. Niveau influences et références, on pense très fort à Black Sabbath pour la musique, un peu à Nirvana et Alice In Chains pour le chant et les paroles plombées. Le résultat n’est pas d’une originalité folle, Meat Fight n’est pas le groupe du siècle, il y a un peu de redites dans la deuxième partie de l’album mais il y a suffisamment de bonnes choses dans la galette pour vous donner envie d’en reprendre une petite tranche.

Page facebook du groupe (avec pas grand chose dessus) : https://www.facebook.com/Meat-Fight-1115439025208750/meat fight

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.