Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

White Girl Wasted : 21th century’s punk attitude

mercredi 15 novembre 2017 - Commentaire : 0

Accueil » White Girl Wasted : 21th century’s punk attitude

White Girl Wasted est un groupe de rock Canadien qui fait du Punk, et en 2017, ça interpèle.

Peut-on encore être Punk en 2017 (je parle des musiciens, pas des marginaux qui font la manche devant ton Monoprix avec des clébards) ? La question fait sens, car le Punk musical a mis un grand coup de pied dans la fourmilière du rock à la fin des années soixante dix, mais il a ensuite faite long feu. En France, il est arrivé plus tardivement et a fait des émules jusqu’au début des années quatre vingt dix avant d’être supplantés par le Rap, comme expression de la révolte et de l’anti-systémisme. Certes vous pouvez me rétorquer que Ramones, Clash, Sex Pistols ou les Bérus ont composé des airs éternels, mais pouvez-vous me citer un groupe récent important de Punk ? C’est, encore plus que le Metal, une musique underground et confidentielle, qui n’a ni la faveur des médias, ni la reconnaissance du grand public, y compris les kékés qui achètent leur TShirt Ramones chez Zara sans savoir qui étaient Joey, Dee Dee, Tommy et Johnny.

L’an dernier, j’ai demandé au leader des Sales Majestés, Yves Cessinas ce que être Punk en 2016 signifiait pour lui. Voici sa réponse : “Je dois t’avouer que quand je me lève le matin, je me dis pas “tiens je suis punk”. Mais moi je suis punk, je revendique. On a une phrase pour résumer c’est “mon passé sordide, mon présent est un cauchemar mais heureusement j’ai pas d’avenir”. On vit au présent. Punk en 2016, je pense que le monde n’a jamais été aussi punk aujourd’hui. Après c’est un mot, punk. C’est un mot mais c’est vrai qu’il a un sens. En fait punk c’est dire que le système est pourri à la base et c’est aussi un look, une attitude, une façon de vivre.”

En synthèse, c’est pas que de la musique et il est possible d’être Punk en 2016, même quand on ne l’était pas en 1979, ça tombe bien, car c’est exactement le créneau de notre invité du jour, le groupe Punk Canadien White Girl Wasted.

Withe Girl Wasted, qui es-tu ?

C’est un duo Canadien, gratte / batterie qui se présente comme ça : “everyone who comes to the show is a member, you reading this makes you a member, Mao is a member, whoever the fuck wrote mambo no.5 is a member.” et comme ça : “We sabotage bands that are aestetically more pleasing than us. Remember Milli Vanilli? That was us.” Un brin nihiliste, un poil en marge. Leur musique est à l’avenant, dépouillée, réduite à sa plus simple expression, sans effets ni accessoires : une guitare crade, une voix éraillée, une batterie nerveuse, des textes suintants et un artwork écorché. C’est pas la musique de Monsieur Toutlemonde, c’est le punk comme aux origines, il sent l’urgence, la spontanéité et la colère.

White Girl Wasted sur les internet

Soundcloud : http://soundcloud.com/wearewhitegirlwasted
Bandcamp : https://wearewhitegirlwasted.bandcamp.com/
Facebook https://www.facebook.com/letsgetwhitegirlwasted/

white girl wasted

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.