Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série par

Happy ! / La série folle de Christopher Meloni

jeudi 25 janvier 2018 - Commentaire : 1

Accueil » Happy ! / La série folle de Christopher Meloni

Happy ! n’est pas un hymne catho tradi américain avec une famille de 18 enfants. C’est l’histoire d’un tueur à gages et d’une licorne.

Happy ! c’est l’histoire de Nick Sax, un ex flic devenu tueur à gages alcoolique qui va être embauché par une licorne pour retrouver une petite fille qui a été enlevé par un faux père noël SDF. C’est un pitch abracadabrantesque. Le mec qui a eu l’idée de cette série a probablement pris de la drogue.

happy !

En fait, non ou peut être un peu mais on a pas fini d’enquêter. D’abord c’est l’adaptation d’une Bd de Grant Morrison que tu connais sans doute si tu lis les comics DC ou Marvel. En effet, l’auteur a scénarisé des arcs des Xmens, Batman et de Justice League.  Donc, tu vois. Le mec a du crayon quand même. Et puis finalement, ça tient plus debout qu’une série ou une naine déplaçant des objets avec ses doigts arrivent à améliorer la vie des gens. Donc acte.

happy !

Vous le comprendrez rapidement, c’est le duo homme / licorne qui est le principal ingrédient original de cette série. On confronte le rugueux gentil avec une licorne niaise sur fond de redemption. C’est christopher Meloni qui joue le héros alcoolique méchant. Tu le connais, c’est le mec de New York, unité spéciale. D’ailleurs il a passé tellement d’année dedans que c’est bizarre de le voir ailleurs mais on s’y fait rapidement. Les autres personnages sont tous bien écrits et pas trop plats. On s’y attache facilement et ça permet de lissez les petits trous scénaristiques.

Bref, suivez le parcours rédempteur et drole de Happy ! Vous allez bien vous marrer même si c’est pas forcément la série de l’année.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • Super article. Mais tu oublies de signaler que cette génial série est réalisée par l’un des deux mecs qui ont réalisés “Hyper tension 1 et 2” et les points communs sont extrêmement flagrants. Taylor à sa patte et c’est une tuerie. En plus Mike Patton ouvre la série avec brio.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *