Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Du Punk, du Metal, du Rock à grosses burnes : ta playlist du vendredi

vendredi 9 mars 2018 - Commentaire : 0

Accueil » Du Punk, du Metal, du Rock à grosses burnes : ta playlist du vendredi

On va se faire plaisir avec de la variété, mais de la variété sans Michel Torr ni Johnny Halliday, de la variété d’aujourd’hui

Je déteste le mot variété pour parler de musique (bon, en fait je m’en fous, mais quand j’écris un article qui commence par Je Déteste, des Youtubeurs en parlent et ça fait venir des gens sur le site). La variété, ça sonne comme les crudités et c’est un peu pareil : c’est un terme générique qui désigne plein de situations qui ont un point commun et beaucoup de différences. La variété, ça englobe à la fois la vieille chanson francophone des années 50 / 60, les wannabee qui poussent la chansonnette à The Voice et les créations des membres du jury de cette émission, quand ils passaient plus de temps à composer en studio qu’à élever des chèvres en Amérique du Sud. La variété, c’est pourtant pas si varié que cela, vu que ça repose en gros sur un chanteur tout seul sur scène, accompagné par un groupe en arrière plan dont tout le monde se fout car le nœud gordien de la variété c’est l’interprète, sa voix et éventuellement son texte. Alors que le Rock et ses dérivés (le Metal, le Punk pour ce qui nous intéresse aujourd’hui), c’est un effort collectif dont l’attrait repose sur le collectif et pas sur l’individu. Tu me suis ?

Alors tant mieux. Je vais donc te présenter trois nouveautés créées par des petits groupes de derrière les fagots, dans le genre collectif, rock avec des guitares, de la batterie, un chanteur mais pas, surtout pas de variété.

L’instant Rock : Inflection Point / Let Me In

On commence cool avec ce quatuor nord américain dont le premier single “Let Me In” est sorti ce mois-ci. La structure narrative est assez prévisible et convenue mais il y a un petit quelque chose de grunge dans le chant (surtout dans les refrains) qui donne sa coloration au morceau.

L’instant Punk : Coke / Baked Alaska

Bon, les gars qui citent Fugazi en référence et sonne justement comme Fugazi, moi je dis oui. C’est donc du Punk moderne et construit, avec une vraie ambiance et ce n’est surtout pas du Punk Rock (le Punk Rock est au Punk ce que la variété est au Rock). En synthèse, “Baked Alaska” qui sort aujourd’hui, ça ressemble effectivement un peu à Fugazi niveau intention. Les fans de Post Hardcore Oldschool y trouveront leur compte.

L’instant Metal : Never I / Too Great a Burden

Entre Post Hardcore moderne et Metalcore, la baffe du jour s’appelle Never I et ça ramone les esgourdes. Si tu étais un peu dolent après Inflection Point et Coke, Never I va te remettre les idées en place. C’est pas du tout le genre à écouter si tu es fan d’Aznavour.

playlist metal

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.