Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

MARTIN SHKRELI ENFIN EN PRISON

samedi 10 mars 2018 - Commentaire : 0

Accueil » MARTIN SHKRELI ENFIN EN PRISON

Il y a des samedis matin comme ça où l’entièreté des éléments de la terre semblent s’unir contre vous pour vous faire passer une bonne journée de merde: c’est mon cas.

Forcé de me lever à l’aube pour assister à un cours d’institutions politiques comparées (le nom de la matière est cool mais c’est pas ouf je vous assure), je me suis retrouvé à cours de café, juste avant d’effectuer une belle tache de confiture sur la manche de mon pull blanc et de constater que la pluie allait accompagner cette belle matinée de cours.

A deux doigts de monter sur un tabouret en buvant une bonne pinte de javel et de me scier les veines avec mon couteau à bout rond (ça aurait prit un bout de temps je vous l’accorde), une notification m’a interpellé.

Martin Shkreli, l’homme le plus détesté des États-Unis, a été condamné à 7 ans de prison, et ça, pardonnez ma vulgarité, mais bordel ça fait plaisir aaaaaah yes putain oui! Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas l’animal, laissez moi vous introduire ce qu’on pourrait qualifier dans le jargon populaire, un “petit bâtard”.

L’homme au visage le plus vicieux du monde est celui qui a entraîné la multiplication des prix d’un médicament permettant de lutter contre le sida par 55, oui vous avez bien lu. Le mec a décidé de construire sa fortune en profitant de la faiblesse des plus malades, Hitler n’aurait pas à rougir de cet accomplissement.

En plus d’être l’enfoiré qui a profité de l’efficacité d’un nouveau médicament, il est l’unique propriétaire d’un album du Wu-Tang Clan qu’il s’est procuré pour plusieurs millions de dollar, dans l’unique but de priver les autres de pouvoir écouter l’un des groupes emblématique du hip-hop. En plus d’être le seul détenteur de cet album, il s’amuse à jouer avec la détresse des fans en menaçant sur les réseaux sociaux de simplement détruire l’album, sans raison, par sadisme.

Alors, quand j’apprend qu’à la prononciation de la sentence d’emprisonnement, Martin Shkreli a fondu en larmes, rien ne pouvait me rendre plus heureux que le karma se retournant contre cet ambassadeur de l’enfer. Il faut savoir que ma joie augmente de manière proportionnelle à la détresse de cette infâme personne. Ne comptez pas sur moi pour ressentir la moindre compassion, peut importe les épreuves par lesquelles il est passé, tout ce qu’il a accompli, le mal qu’il a répandu, il l’a fait en toute conscience. J’espère de tout cœur que son séjour en prison lui rendra la pareil pour ce qu’il a infligé a des millions de personnes en position de faiblesse.

Martin Shkreli, former chief executive officer of Turing Pharmaceuticals LLC, smiles while listening to opening statements at a House Committee on Oversight and Government Reform hearing on prescription drug prices in Washington, D.C., U.S., on Thursday, Feb. 4, 2016. Shkreli, who is no longer with Turing and faces federal fraud charges unrelated to the drugmaker, declined to make any comments to the committee. “On the advice of counsel, I invoke my Fifth Amendment,” Shkreli said. Photographer: Pete Marovich/Bloomberg via Getty Images

 

Sinon vous pouvez écouter Kyle qui a sorti un single super cool!

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.