Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Sport par

Courses, défi personnel et Christian Estrosi

samedi 28 avril 2018 - Commentaire : 0

Accueil » Courses, défi personnel et Christian Estrosi

En novembre 2017 j’ai fait un pari un peu con dans un article, celui de faire le marathon Nice-Cannes en 2018.

Le marathon pour les nuls

Ca c’est tout moi, pas besoin des autres pour me foutre dans la merde. Du coup j’ai commencé à courir, petit à petit. D’abord 7km, puis 10, puis 15.

Le 7 Janvier 2018 je me suis donc inscrit à la Prom’ Classic, une course de 10km sur la promenade des anglais j’ai mis 53 minutes et 27 secondes et c’est franchement pas dégueu comme temps. Ensuite je me suis dis “Bon, 10km c’est facile donc YOLO je me fais un semi” (Jean Michel Confiance en soi). Le semi de Nice s’est déroulé le 15/04 sur la prom’ aussi. Au départ je voulais le préparer en respectant un programme d’entrainement, puis la flemme (comme tout le monde) puis je me suis blessé en jouant au foot. Du coup je suis arrivé le jour J pas préparé, blessé et en ayant joué un match de 90 minutes la veille (on laisse pas tomber les copains, c’est important). J’ai mis 2h00 minutes et 33 secondes, c’est pas minable hein, mais je voulais faire mieux. Mais vu dans l’état dans lequel je suis arrivé j’aurais pas pu faire mieux.

courses

L’ambiance pendant la course était sympa, des fanfares qui jouait “51 je t’aime” à chacun de mes passages (je bois du Ricard mais je leur en tiens pas rigueur), de la bonne ambiance entre participants, du quartier d’orange en veux tu en voilà. On pourrait dire que c’était la folie quoi, si on a une notion peu élevé de la folie. Puis, surtout, J’AI BATTU EST Rosi, ahahahah dans ton cul Cricri.

J’ai donc tout l’attirail du parfait joggeur, j’ai des tee-shirt fluo, un p’tit short un peu court pour être a l’aise mais néanmoins sexy quand je cours (c’est faux, c’est dégueulasse en vrai), j’ai même un truc pour tenir le téléphone sur le bras. Je suis sur la mauvaise pente. A cette allure, je vais me retrouver sur des courses en legging. Et ça c’est pas possible.

Maintenant je me prends un peu de repos et je me prépare sérieusement pour le marathon! Ça va être une autre ambiance. Je vise les 4h30 et un maximum de 6 jours d’ITT.

On y croit. Alors prépare les banderoles, j’aurai besoin de soutien.

Sportivement votre. (j’ai envie de me crever quand j’écris ce genre de phrase..)

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.