Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube par

Psychokinesis de Yeon Sang-ho super-héros sauce Coréenne

vendredi 18 mai 2018 - Commentaire : 0

Accueil » Psychokinesis de Yeon Sang-ho super-héros sauce Coréenne

S’il y a bien un truc qui commence à devenir franchement rasant dans le cinéma actuel, c’est outre l’affluence de remakes, de zombies et autres redites, c’est cette surenchère de super-héros. J’aime Marvel, DC et compagnie, mais franchement à part quelques réussites comme Spiderman Homecoming, Dead Pool ou les Gardiens de la galaxie. Cette avalanche de films comme les Avengers ou autres Justice League commence à sérieusement a filer les collants lycra du genre. 

Et la Corée du sud par la voie du réalisateur Yeon Sang-ho, surdoué derrière l’incroyable Dernier train pour Busan, nous offre une version bien plus sobre et qui pourtant déchire des aventures de ces demi dieux modernes. Psychokinesis est un jolie petite merveille qui a tout de même fait péter les scores au box office Coréen cette année et que Netflix a racheté et diffuse sur sa plateforme de streaming.

Seok-hyeon (Ryoo Seung-ryong), travaille comme gardien de sécurité dans une banque. Un jour, il acquiert mystérieusement  des pouvoirs psychokinésiques et commence à pouvoir mouvoir les objets à volonté. Et alors qu’il pense se faire de l’argent avec ses nouveaux pouvoirs, il se retrouve à devoir protéger sa fille depuis longtemps perdue de vue, au prise avec des mafieux locaux qui en veulent à son petit restaurant. Le début des ennuis commence.

Si il y a déjà eu certains films de super héros sans costumes et disons le moins voyants que les sempiternelles slibards par dessus le collant, rares sont ceux qui touchent autant le coeur, car Yeon Sang-ho l’a déjà prouvé. Il a un talent tout particulier pour transformer un film appartenant à un genre ultra balisé en pépite émotionnelle.

Ici ce qui est étrange c’est la sensation par moment de regarder un film italien des années 60 tant les personnages sont bien traités. Et Yeon Sang-ho traite son personnage principal avec une affection particulière. Cet espèce d’Homer Simpson Coréen, irresponsable, alcoolique et disons le par moment un peu fourbe, se développe comme une fleur au printemps au fur et à mesure que le film avance. Yeon Sang-ho insiste une fois de plus sur les rapports père/fille comme il le fit avec tant de brio sur Dernier train pour Busan. Et son acteur principal Ryoo Seung-ryong est tout simplement génial dans le personnage. Il est bon de noter que si l’intrigue est simpliste, elle n’en est pas moins incroyablement bien exploité et efficace. Les effets spéciaux sont fort réussis et autant dire que nos rêves de gosses sont exaucés à la vue de certains passages. Le film traite aussi avec habilité des systèmes mafieux qui arrosent le monde capitaliste afin de prospérer et dresse un constat social assez déplorable.

Psychokinesis est un beau film, fun, divertissant, mélancolique et tendre sur les affres de notre humanité et sur notre monde moderne. Je ne peux que vous conseiller de le regarder car il représente une véritable bouffée d’air frais pour le genre. 

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.