Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Les gilets jaunes expliqués en gif

vendredi 23 novembre 2018 - Commentaire : 1

Accueil » Les gilets jaunes expliqués en gif

Aline nous a demandé qui étaient les gilets jaunes, alors on a voulu répondre à Aline.

Les gilets jaunes c’est comme les trous du cul, tout le monde a un avis dessus.  Certains les qualifient même de trou du cul, ce qui conforme mon assertion précédente. Le président dit que c’est des gens qui veulent tout bloquer, d’autres disent simplement que c’est des gens pour qui faire le plein c’est compliqué à cause de la taxe carbone sur le diesel et selon d’autres c’est des fachos, des racistes, des gens de droite ou des gens de gauche. Il y a ceux qui ont balancé des migrants et ceux qui dansent devant les policiers. Le seul trait commun que l’on peut trouver c’est sans doute la taille réduite de leur compte en banque (j’ai vérifié, pas de GJ dans le seizième).

gilets jaunes

La ou ça devient compliqué (oui encore), c’est sur les revendications. Ok, la taxe carbone c’est non mais le 80km/h aussi ainsi que la CSG. Mais il faut aussi combiner tout ça à une demande d’augmentation des APLs, de la prime pour avoir une bagnole électrique ainsi que le retour d’un service public de qualité dans les zones rurales, la lutte contre le black friday. J’ai lu aussi des demandes de retour de derrick et je te passe les propositions d’Hanouna. En plus, c’est écrit sur des montages façon paint avec des photos dégueu. Mon conseil, engagez un graphiste.

what ? Gilets jaunes

Ce flou artistique est entretenu par le fait que le mouvement n’a pas de porte parole. Les médias en cherchent,  les partis en cherchent, les gilets jaunes se cherchent et toi aussi Aline, je suis sur que tu aimerais bien savoir. Çà permettrait surtout d’avoir un échange avec les éditorialistes de facebook, hommes politiques, gens du PMU et j’en passe.

 

En bref, et comme dit Socrate, ce bel homme : je sais que je ne sais rien et c’est bientôt l’heure de l’apéro. Je me garderais donc bien d’émettre un avis tranché sur une masse de gens en jaune. Je ne me sens absolument pas pertinent pour émettre une opinion éclairée sur un mouvement aussi diverse. La seule chose dont on est sur cependant, c’est.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.