Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

John Garcia And The Band Of Gold | Tout simplement génial

jeudi 10 janvier 2019 - Commentaire : 0

Accueil » John Garcia And The Band Of Gold | Tout simplement génial

Salut les copains, pour démarrer cette nouvelle année que je vous souhaite excellente, j’ai envie de vous partager un excellent album sorti cette année.

Oui, le 4 janvier au matin, le nouveau disque de John Garcia est sorti de terre.

John Garcia. Ce nom. Celui d’un pape, d’un parrain, d’un patriarche pour tout amateur de Stoner qui se respecte.

John Garcia, la voix de KYUSS

Alors là, ceux qui me disent ne pas connaître KYUSS peuvent aller prendre une leçon de musique envapée en faisant un petit tour sur Youtube ou sur Itunes. KYUSS, c’est un groupe de Stoner fondé dans les années 90 par quatre loustics originaires de Palm Desert, en Californie : John Garcia (chant), Nick Olivieri (basse), Brant Bjork (batterie) et Josh Homme (guitare). Le gang a publié quatre albums avant de spliter quand Josh Homme est parti fonder QUEENS OF THE STONE AGE en 1996.

Les quatre disques de KYUSS ne sont pas tous faciles d’accès. Wrech et Blues For The Red Sun sont même particulièrement difficiles. Ils portent certes des brûlots rock comme le formidable “Green Machine”, mais aussi des compos beaucoup plus hermétiques.

Qu’à cela ne tienne, KYUSS, c’est la base.

Après cela, pendant que le roux Josh Homme devenait légendaire, John Garcia fondait des groupes plus confidentiels et continuait à bricoler dans son coin. Je dis confidentiels parce que pas hyper connus en dehors du microcosme Stoner, mais ce n’est pas une critique. Car tout ce qu’a fait John Garcia dans sa carrière est super. Et le gars n’a pas chômé. Cinq Groupes, une dizaine d’albums et ce petit dernier qui vient ajouter une nouvelle brique à la maison Garcia.

John Garcia and the Band of Gold, c’est de l’or en barre

John Garcia and the band of Gold, c’est de l’or en barre, vraiment. Tu ne m’as pas souvent entendu dire du bien d’un disque nul et une fois de plus, tu peux me croire quand, la main sur le coeur je te dis qu’il faut aller acheter le nouvel opus de John.

Et maintenant, un petit extrait

Je te mets un petit extrait, mais ce n’est pas ça qui va te décider, parce que le disque de John, il faut l’écouter en entier et plusieurs fois pour entrer dedans. C’est comme cela qu’on apprécie vraiment la sonorité épaisse, la basse grasse, la guitare qui groove et le chant béni de John Garcia. Chanson après chanson au long des 11 morceaux que compte l’album, l’Américain remet l’église au centre du village en respectant fidèlement les contours d’un genre musical qu’il n’a jamais renié en 30 ans de carrière, le Desert Rock.

John Garcia and the band of gold
La bande de John Garcia

Ce disque est une plongée dans tout ce que j’aime dans la carrière de John Garcia.

Une musique Stoner mais pas exagérément Stoner. Entendez par là que les effets ne sont pas trop appuyés. La guitare n’est pas trop saturée. La batterie n’est pas trop poussiéreuse. La basse n’est pas trop omniprésente. Non. Tout est bien fait comme il faut, sans excès.

Et puis il y a bien sûr le chant de John Garcia qui reprend les mêmes intonations caractéristiques, le même groove trainant, la même langueur qu’on aime chez lui depuis KYUSS en passant par tous les groupes géniaux qu’il a montés entre temps.

En synthèse, vous l’aurez compris, cela fait un moment que je n’ai pas parlé de musique sur ton blog musical préféré, mais je suis ravi de faire un retour au bercail avec un disque aussi cool. Alors foncez.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.