Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Parlons peu, parlons écologie

jeudi 28 février 2019 - Commentaire : 0

Accueil » Parlons peu, parlons écologie

Je peux pas vraiment me targuer d’être un modèle d’écologie.

Par exemple quand j’ai lu les nouvelles recommandations pour limiter le réchauffement climatique, j’avoue que j’ai un peu paniqué. Non pas que je ne veuille pas hein, mais ça parait être de gros GROS changements. 

Mais y’a plein de trucs que j’aimerais bien faire pour essayer déjà de faire des efforts. Parce que c’est nécessaire et que le futur qu’on nous propose m’angoisse vraiment à profondément. D’ailleurs pour la petite info, j’ai vu que j’étais pas là seule, et qu’ils avaient donné un nom à ça : l’éco-anxiété. Un mal qui ronge beaucoup de gens de notre génération. Si ça t’intéresse, tu peux aller en lire plus ici.

Après la question est de savoir ce qu’on peut faire, et je pense que la réponse est PLEIN DE CHOSEEEEES. (Enfin j’espère.) Acheter moins, mais mieux est l’une des premières choses qui vient en général. Et ce tombe bien, un nouveau label vient de sortir pour t’aider : un label contre l’obsolescence programmée. TADAAAA 

Le label LongTime, reconnaissable à son petit logo en forme de sablier, est une initiative de 2 toulousains. Ils l’ont fondé sur une quarantaine de critères, séparés en 3 grandes catégories : une conception robuste, la réparabilité et les garanties de service après-vente. Comme ça, en limitant la production d’objets neufs, on limite la production de déchets. 

Sinon si comme moi, tu sais pas trop par où commencer, il y a ce site qui est vraiment plein de vraies bonnes idées qui te prendront pas beaucoup de temps à mettre en place. C’est plutôt cool. 

Voilà, l’info sur la création de ce label était la motivation première pour l’écriture de ce billet, mais j’en ai profité pour déposer un quelques liens en plus. Et puis peut être que je continuerai à écrire sur ma vie de meuf lambda sur le chemin de l’écologie. Qui sait.  (Bon en vrai, moi je sais, c’est censé être un secret mais j’ai déjà plein de trucs de côté dont je voudrais vous parler) 

Des bisous. 

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.