Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube par

Dirty John, un homme, une femme (chabada bada)

lundi 4 mars 2019 - Commentaire : 0

Accueil » Dirty John, un homme, une femme (chabada bada)

Non, c’est pas le titre du nouvel album de Cristina Aguilera (vous l’avez pas? C’est pas ma faute si vous étiez pas mélomane au début des années 2000)

Dirty John c’est une nouvelle série Netflix de 8 épisodes qui raconte la rencontre entre une femme et un homme et surtout la manipulation dont on peut être victime dans un couple.

L’histoire c’est Debra, (Connie Britton : pour vous situer c’était Vivien, la femme de Ben, le psy qui se tripotait devant la fenêtre dans American Horror Story) qui rencontre John l’homme idéal (Eric Bana, mais ouiiii Hector dans Troie qui se viande avec Brad Pitt mais que du coup,à cause des abdos de Brad, tout le monde a oublié Eric).

Je sais que vous aimez quand je vous resitue les personnages, soyez pas begueules.

Bref Debra, belle blonde, la cinquantaine joyeuse, (assez friquée pour nous agiter 3 sacs Timeless de chez Chanel à 4800€ pièce quand même), décoratrice d’intérieure et mère divorcée (4 fois) a une belle vie mais voila, Debra cherche l’amour. Ah ben ouais Debra, comme les copines.

Donc un jour de grande inspiration Debra a la riche idée de s’inscrire sur un site de rencontres (Je juge pas, si ça se trouve moi aussi à 50 balais j’irai, j’espère juste que moi aussi j’aurai un sac Chanel)

Elle y rencontre John, charmant chirurgien en théorie (Oui charmant, il a bien vieilli Eric quand même) avec qui elle va démarrer une histoire d’amour, malgré la méfiance de ses enfants.

Au fil des épisodes on va découvrir comment John qui est le mari idéal attentionné, qui lui achète des fleurs, qui va chercher son linge au pressing et lui met du dentifrice sur la brosse à dents le matin (rien que ça c’est flippant) va passer de l’homme parfait à l’homme inquiétant

Parcequ’on va découvrir que John est un menteur (c’est un homme me direz vous), qui fait et dit tout ce que Debra attend de lui (enfin un qui a compris), pour pouvoir avoir une emprise sur elle et la terrifier comme il a harcelé plein de femmes avant elle pour mettre la main sur leur argent ou juste par vengeance.

Alors oui elle est un peu concon la Debra parce que tout le monde voit que le mec est pas net (sérieux quel mec normal réveille sa femme avec un smoothie bio tous les matins?) mais l’intérêt de la série est justement de voir le mécanisme de l’emprise et comment Debra peut en sortir (même si on l’insulte régulièrement je ne vous le cache pas)

Mais il arrive toujours le moment où on se dit qu’on est toutes des potentielles Debra, à la merci d’un psychopathe sous des airs de gendre idéal, sauf que nous on a pas de sac Chanel ni de Maserati. Ben ouais quand on est amoureuses on a le QI d’une moule neurasthénique.

Je vous laisse, j’ai vu que John avait un logiciel pour espionner les sms des gens je vais le télécharger, bisous.

dirty john

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.