Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Autopsie de mon Shazam

vendredi 22 mars 2019 - Commentaire : 0

Accueil » Autopsie de mon Shazam

Salut les ploucs,

Ça fait un moment que je ne vous ai pas parlé musique, il faut dire qu’entre le salon de la commère sur Twitter et la préparation du combat Booba / Kaaris, j’ai pas trotro eu une minute à moi.

Ceci dit, lors de mes roadtrip incessants, quand je sillonne le sud de la France (et le fessier de ta daronne), j’aime bien me foutre dans mon gamos, des radios alternatives à “NRJ Huit Music Only” (et merci @depitdubonsens pour cette bonne vieille vanne). Tel un gold digger du bon son qui me fait lever le chapiteau, je dégaine mon Shazam à chaque petit frisson qui me parcours les poils du fion.

Petit florilège de mes découvertes

Elles sont plus ou moins connues, de sons vieux comme le monde (ou comme @madamepeel21 quand elle sort sa carte d’identité) qui me remémore de bons vieux souvenirs :

Doctor Rockit – Café de Flore : Un bon petit son de bobo pour terminer sa soirée pépouze, à bécoter maman.

Logic (Feat Young Sinatra) – Warm it up : Un vrai morceau à foutre quand t’as envie de soulever tout ton quartier. ça te file une grosse énergie. Je conseille à Stade Malherbe de Caen de foutre ça dans leur vestiaire s’ils veulent regagner des matchs.

Fenster – In the Walls : T’as de quoi taper un bon trip sur ce son à la mélodie envoutante.

Nicola Cruz – Criançada : Allez hop un petit son brésilien pour faire vibrer ta corde sensible do Brasil. Il n’y a aucune obligation de porter un tanga quand on écoute ce morceau.

Damon Albarn – Heavy seas of love : Ce bon vieux Damon et son incontestable talent d’écriture et de composition. Ce morceau est un vrai bijou d’émotion.

Roseaux – I am going Home : C’est ma dernière pépite trouvée, celle qui me fait chavirer depuis 24h quand j’ai mon casque sur les oreilles. J’étais pas fan de l’interprète – qui est Ben l’Oncle Soul – mais il n’y a pas à chier une pendule pour ce morceau : sa voix est magnifiée avec génie. Un nouveau must have à avoir dans ses oreilles.

Pêle-mêle je vous conseille également de vous replonger dans un vieil album de Yodelice – The Tree of life, qui contient tout de même de futurs classiques pour un groupe qui joue la plupart du temps en acoustique, comme Alone ou encore Sunday with a Flu.  On peut aussi retrouver le son de Chamber of Reflection de Marc DeMarco également ou encore le son hip-hop de King Geedorah – Anti-Matter.

Pour conclure, on finira avec les Kinks, je vous laisse aller voir le morceau pour deviner auquel je fais allusion 😉

Allez salut les ploucs, la prochaine fois, je ferai une chronique sur les conditions de détention terrible que vit Adrien Rabiot.

La compil en un coup

 

shazam

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.