Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Sport par

Expo: Foot et monde arabe à l’IMA

lundi 29 avril 2019 - Commentaire : 0

Accueil » Expo: Foot et monde arabe à l’IMA

On est dimanche, il fait insolemment beau, et je rejoins mon pote Hadri sur les quais de Seine.

J’esquive les premiers marathoniens, je passe devant Notre-Dame (c’est la veille du grand incendie…) Nous voilà arrivés à l’Institut du Monde Arabe: tiens, coucou Jack Lang ! Hadri m’apprend qu’il en est le directeur.

Au fil du parcours de l’expo, on découvre tout un historique du sport et de sa pratique, notamment au Maghreb. Tout est très documenté, avec beaucoup d’illustrations, photos et vidéos. Les premiers clubs amateurs, les premières rencontres officielles, … On y trouve également des maillots, chaussures et ballons, dédicacés par les équipes actuelles ou historiques.

Ce que l’expo met bien en évidence, c’est à quel point le monde arabe a su s’emparer de ce sport amené par les colons. Dès lors, toute une population l’utilise pour revendiquer son existence et son indépendance. Ça peut aller très loin avec les ultras, mais c’est d’abord une histoire de reconquête.

Par exemple, c’est l’aventure incroyable d’une dizaine de joueurs français, à la veille de la Coupe du Monde 1958 en Suède. Ils quittent l’équipe par surprise et rejoignent le FLN pour créer la première équipe d’Algérie. A quand un film sur le sujet ?

C’est aussi l’audace de ces femmes jordaniennes, palestiniennes, irakiennes qui jouent pour exister, et parce qu’elles en ont tout juste le droit.

Evidemment, le parcours n’élude pas les conflits: l’invasion de terrain du France-Algérie de 2001, l’émeute de Port-Saïd en 2012.

Si tu vois un ballon en pierre, c’est normal. C’est l’oeuvre de l’artiste palestinien Khaled Jarrar, qu’il a extraite du mur qui sépare Jérusalem et la Cisjordanie. Une métaphore des plus frappantes.

Incontestablement, on pressent la ferveur de la CAN qui débute en juin en Egypte. Et bientôt celle de la première Coupe du Monde en terre arabe: Qatar 2022. Elle a droit à sa salle de présentation avec les maquettes de tous les stades du tournoi. En espérant qu’un pays arabe ira le plus loin possible: à ce jour, aucun n’a dépassé les huitièmes de finale.

L’exposition qui jouxte la nôtre est consacrée aux 100 ans de la FFF (Fédération Française de Football). C’est assez intéressant, si l’auto-promo ne te ne gêne pas. On peut y consulter les notes d’Aimé Jacquet ou de Jules Rimet, inventeur de la Coupe du Monde.

Enfin, on regarde les deux trophées dans leurs présentoirs, sans trop y croire… Et avec l’espoir que l’intégration ça devrait être aussi facile qu’une entrée sur le terrain.

 

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.