Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

L’orgasme expliqué en gif

mercredi 15 mai 2019 - Commentaire : 1

Accueil » L’orgasme expliqué en gif

5 920 000 occurrences sur google pour le mot orgasme. On va en rajouter une en essayant d’y voir plus clair. Tu es prêt ? On y va.

ready

L’orgasme est une magnifique symphonie. Il combine  des mouvements tels que les contractions musculaires rythmiques des muscles du périnée ou du vagin mais également la libération de deux protéines neurologiques, l’ocytocine et la prolactine. La respiration s’accélère, provoque une suroxygénation du sang. Les battements du cœur varient entre 110 et 180 pulsations par minute ce qui correspond à une bonne séance de sport. Outre l’éjaculation (pas de dessin, tu as pigé), ce qui est extraordinaire c’est que l’orgasme affecte le corps dans son ensemble. C’est un véritable feu d’artifice. C’est l’ultime étape de l’excitation sexuelle, le chevalier d’or du cul en quelques sortes (tu as vu j’ai pris un risque niveau métaphore).

En gros, ça donne ça dans tout ton corps.

orgasme

Mais attends, on va revenir sur l’ocytocine. Au début, on l’a simplement nommé l’hormone du bonheur parce qu’elle est sécrétée pendant l’orgasme et pendant l’accouchement ( oui je sais l’accouchement c’est pas fun, on va dire la naissance plutôt). Mais en fait c’est bien plus que ça. L’ocytocine serait bien plus l’hormone de l’attachement entre deux êtres puisqu’on c’est aperçu qu’au fur et à mesure de la grossesse, sa sécrétion augmentait. De même, elle favorise l’éjection du lait lors de la tétée du bébé. Dans le même sens, elle est secrétée quand un couple est ensemble. L’objectif est simple : plus les gens sont ensemble plus le couple est attaché, plus il y a de chance qu’il reste ensemble pour assurer la reproduction de la race humaine. Tout est organisé.

babies Mais revenons à notre orgasme.

On peut atteindre l’orgasme seul ou à plusieurs. Chez la femme on distingue l’orgasme clitoridien (par stimulation du clitoris) de l’orgasme vaginal (par pénétration ah on nous glisse dans l’oreille que les dernières études prouveraient qu’il n’existe qu’un seul orgasme, le clitoritien. il n’y a qu’un seul article donc on préfère mettre le doute). Il existe pléthore d’articles et de produits et de charlatans qui t’expliquent comme atteindre ou multiplier l’orgasme. La seule vérité c’est qu’il n’y a pas de recette miracle.

miracle Il faut être à l’écoute de son corps et du corps de l’autre et échanger (comme je te disais dans ce post). L’orgasme est un phénomène très très complexe combinant les 5 sens, notre le système limbique (le centre de l’émotion) et encore d’autres paramètres. Je te balaye tout de suite les représentations sur la taille du sexe de l’homme. Ce n’est pas la taille qui compte mais l’écoute de l’autre et à répondre (ou anticiper) ses désirs.

Et le point G ?

Ce fameux point, ou zone Grafenberg du nom du Docteur ricain qui l’a nommé dans les années 50 se trouve sur la parois antérieur du vagin, près de l’orificaire vulvaire. Sa stimulation déclencherait l’orgasme chez certaines femmes.

Et la durée ? 

sex stop

Et bien autant chez les hommes c’est très court, autant chez les femmes ça peut varier. De quelques secondes à plusieurs minutes, ça dépend du stimuli, du type d’orgasme. Il n’y a pas de temps moyen.

Je cherche une façon de terminer en beauté donc j’ai cherché une chanson et j’ai trouvé ça. Je trouve que ça convient bien

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.