Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

La pépite du jour, c’est Nothing To Lose de DI-RECT

vendredi 15 novembre 2019 - Commentaire : 0

Accueil » La pépite du jour, c’est Nothing To Lose de DI-RECT

Les Pays-Bas ne se limitent pas à Amsterdam et à toutes ces fantaisies plus ou moins buccales que l’ont peu découvrir dans son quartier rouge. Les inventeurs de fromage orange, révolutionnaires de la bicyclette ont en effet bien d’autres choses à nous offrir.

Au détour d’un délire turbolol propulsé par 9GAG, nous sommes tombés sur Di-Rect. Bien qu’inconnu en France, cette quintette est hyper active outre Belgique au point de remplir les stades sans grande difficulté.

C’est donc dans la plus grande dérision que l’on retrouve tout ce petit monde aux noms plus schteufreu les uns que les autres dans une grande messe rock classique. Simple, efficace et enivrant, le morceau a ce petit côté banger qui le mettrai facilement en tête des charts des radios d’outre-friteland. Le groupe nous propose un petit menu de ce que l’on peut aimer dans ce style musical. Ce n’est pas les Arctic Monkeys, mais ça en à l’air. À la place du thé, ils ont visiblement opté pour un tout autre breuvage.

T’as scrollé jusque là ? Tu gagnes un bisous et 100 points pour Gryffondor !

lyrics :

NOTHING TO LOSE

Hey you, do you remember me?
I’m that goldfish playin’ Memory

Happy-go-lucky, I was happy to lose
Every thing every time to you

Heya heya Heya

Hey now, are you ignorin’ me?
Am I too extra – ordinary

I’ve been so lucky, I am happy I lost
My my my my my my my mind to you

DON’T PUT THAT GUN ON YOUR TEMPLE
LOVE IS FUN AND SO SIMPLE
STOP RUNNING IN CIRCLES
STOP FUNDING THOSE WHO HURT YOU

Hey bae, we got boxed in a bad dream
One in which you want out but you can’t see
But I’m woke now and I can move
Anywhere, any way I choose

Heya heya heya

Hate me, if my free mind is too much
Kiss me, if it feels like it’s true love
I don’t slow down, I’m cruisin’ through
Got na-na-na-na-na-na-nothing to lose

Gotta love a l’il
Gotta live a lot
Gotta love a l’il, let go

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.