Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

Viens voir les docteurs, l’émission qui éclaire l’actualité

jeudi 21 novembre 2019 - Commentaire : 0

Accueil » Viens voir les docteurs, l’émission qui éclaire l’actualité

Clément Viktorovitch recoit des chercheurs qui éclairent l’actualité et c’est passionnant

Viens voir les docteurs est passionnante pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’elle permet d’écouter un spécialiste d’un sujet (pas Michel du PMU, pas un mec qui veut te vendre quelques choses des spécialistes). Ça peut paraître bizarre mais quand tu écoutes les émissions de débat et des émissions politiques, c’est l’inverse.

D’autres part parce que Clément Viktorovitch laisse parler les gens sans les couper. Ils peuvent dérouler leur discours, expliquer. Oui je parle de vous Pascal Praud mais aussi des autres émissions ou un monsieur qui exerce le très respectable métier de Fromager en Deux-Sèvres donnent son avis sur la diplomatie francaise et sur le softpower alors qu’il ne connait pas le sujet. Quand on ne connait pas un dossier, on est pas obligé de donner son avis, non ? C’est l’inverse dans le cas de notre émission. On est pas dans la culture de la punchline et ça aussi c’est intéressant. C’est proche de ce que fait l’émission Thinkerview. Cette dernière cartonne en podcast et sur youtube. Le format est une raison selon moi.

En bonus, il fait commenter des titres hip hop aux chercheurs et rien que pour ça, il mérite le respect.

L’émission est hebdomadaire et passe sur Clique TV (sur youtube donc). Je vous ai mis celle sur les gilets jaunes juste en dessous. Ca va occuper votre pause déjeuner.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.