Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

LE TUBE WHISKY #2 / L’histoire de She Wants de METRONOMY

lundi 13 janvier 2020 - Commentaire : 0

Accueil » LE TUBE WHISKY #2 / L’histoire de She Wants de METRONOMY

A l’origine, un tube musical fait référence au cylindre rotatif sur lequel étaient enregistrés les morceaux populaires à l’aide d’un phonographe. Qu’ils soient des succès sans lendemain ou qu’ils lancent la carrière des artistes, ces titres marquent notre culture parce qu’ils nous racontent des histoires. C’est encore mieux lorsque les tubes s’accompagnent de vidéoclips originaux. Chaque semaine, Le Tube Whisky vous raconte l’une de ces stories, tous genres musicaux confondus.

Cette semaine, j’ai choisi pour vous She Wants du groupe anglais Metronomy, premier single de l’album The English Riviera (Because Music, 2011) :

Cette chanson, je l’ai choisie parce qu’elle est accompagnée d’un meta-clip. Comprenez : la vidéo nous parle de la chanson de par ses choix visuels, tout comme la mélodie de la chanson illustre elle-même la thématique majeure des paroles (vous suivez ?).

Tournée en plan séquence, la vidéo nous transporte dans un appartement parisien, au style très Haussmannien, alors qu’une fête semble figée dans l’instant. Nous y suivons une jeune femme (certainement la locataire des lieux) qui se réveille et dévisage ses invités au fur et à mesure qu’elle les croise. Tous et toutes sont immobiles, telles des statues qui se font le reflet d’un véritable “théâtre image” (à la manière de Jacques Lecoq).

De temps à autre, les mouvements de caméra signifient une horloge dont l’aiguille tourne, symbolisant par là la nuit qui passe lentement. De la même façon, la musique oscille entre cauchemar et rêve en fonction des paragraphes : tandis que le refrain est accompagné d’une balade plaisante, les strophes sont – à l’inverse – illustrées par une mélodie plus sombre.

De manière formelle, la musique se fait alors la mise en abyme des paroles qu’elle illustre :

“She sleeps her soul (…) And if she’s dreaming deep tonight, I lie with her by reading light (…) Count every second. On every clock. It’s getting late (…) The hours come. The hours go”

Ainsi, je vous invite à vous réveiller tranquillement au son de ce tube de Metronomy. Détendez-vous, vous êtes sur AOW.

J.M.

She Wants de Metronomy (Because Music, 2011). Réalisation : Jul et Mat. Production : Solab

L’épisode précédent.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.