Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

LE TUBE WHISKY #4 / A STORY ABOUT D.A.F.T. (Dogs, Androïds, Firemen and Tomatoes)

lundi 27 janvier 2020 - Commentaire : 0

Accueil » LE TUBE WHISKY #4 / A STORY ABOUT D.A.F.T. (Dogs, Androïds, Firemen and Tomatoes)

A l’origine, un tube musical fait référence au cylindre rotatif sur lequel étaient enregistrés les morceaux populaires à l’aide d’un phonographe. Qu’ils soient des succès sans lendemain ou qu’ils lancent la carrière des artistes, ces titres marquent notre culture parce qu’ils nous racontent des histoires. C’est encore mieux lorsque les tubes s’accompagnent de vidéoclips originaux. Chaque semaine, Le Tube Whisky vous raconte l’une de ces stories, tous genres musicaux confondus.

Cette semaine, j’ai choisi pour vous un titre qui changea l’histoire de la face du monde, Da Funk des Daft Punk.

En toute sincérité, j’aurais pu choisir n’importe quel titre de Thomas Bangalter et “Guy-Man”. Tous leurs morceaux, comme leurs clips, s’apparentent à de mini-scénarios.

Dans le cas de Da Funk, le clip – réalisé en 1997 par Spike Jonze – fait lui-même partie d’une série d’histoires réunies sur un seul et même DVD, A Story about D.A.F.T.

Comprenez : ce disque contient plusieurs clips, tous issus de leur premier album Homework. Or, et chacun pour leur part, ces clips agissent comme des courts métrages qui font sens dans l’anagramme D.A.F.T. Il s’agit effectivement d’une histoire “about Dogs (Da Funk), Androïds (Around The World), Firemen (Burnin’) and Tomatoes (Revolution 909)”

Quelques années plus tard, en 2003, les Daft Punk pousseront le concept encore plus loin avec la sortie d’un film d’animation musical intitulé Interstella 5555 (The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem). Réalisé par le mangaka Leiji Matsumoto (à qui l’on doit Albator), ce film compile tous les titres du deuxième album Discovery, et cela en nous contant une véritable épopée derrière la musique électronique du duo casqué. C’est ici l’histoire d’un groupe de musique, les Crescendolls, qui sont repérés par un producteur véreux. Petit à petit, ce dernier fait du band une vraie machine robotique taillée pour le Star System et les disques d’or… (etc…)

En attendant, je vous laisse découvrir la story d’un chien qui erre dans la nuit des grandes villes, seul et rejeté. Pourtant, son poste radio diffuse un super morceau : “Hey, that’s a good song !”

J.M.

Da Funk des Daft Punk (Virgin Music, 1997)

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.