Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

LE TUBE WHISKY #5 / Le temps d’une cigarette par Princess Chelsea

lundi 3 février 2020 - Commentaire : 0

Accueil » LE TUBE WHISKY #5 / Le temps d’une cigarette par Princess Chelsea

A l’origine, un tube musical fait référence au cylindre rotatif sur lequel étaient enregistrés les morceaux populaires à l’aide d’un phonographe. Qu’ils soient des succès sans lendemain ou qu’ils lancent la carrière des artistes, ces titres marquent notre culture parce qu’ils nous racontent des histoires. C’est encore mieux lorsque les tubes s’accompagnent de vidéoclips originaux. Chaque semaine, Le Tube Whisky vous raconte l’une de ces stories, tous genres musicaux confondus.

Cette semaine, j’ai choisi pour vous le single The Cigarette Duet interprété par le duo néo-zélandais Princess Chelsea :

Sixième piste de l’album Lil’ Golden Book (Lil’ Chief Records, 2011), j’ai choisi ce morceau pour son côté absurde mais original, notamment au niveau du clip qui l’accompagne. Une vraie curiosité dans la sphère internationale de YouTube.

Qualifiée “d’anti-music video” par Jonathan Bree, l’un des deux membres du groupe, nous sommes effectivement en face d’un long plan fixe, la caméra filmant ce dernier et la chanteuse Chelsea Nikkel dans un jacuzzi, un décor kitch et tropical derrière eux. Au bout d’un certain moment, une guitare électrique flottante traverse le cadre, apportant aux deux personnages un verre de vin rouge et une bière. Le rythme est lancinant, telle une balade exaltant un certain plaisir à ne rien faire et à se languir (le regard étant face caméra).

Pendant ce temps, les paroles sont un dialogue, ou plutôt une querelle de couple sur les risques liés à la cigarette. La femme de la chanson est la fumeuse, lui l’encourageant à arrêter pour sa santé à elle :

“- It’s just a cigarette, and it cannot be that bad. Honey, don’t you love me and you know it makes me sad ?

– It’s just a cigarette, like you always need to do. I was different then, but I don’t need them to be cool”

Symboliquement, le temps – et les volutes de fumée –  se dilatent au gré d’une mélodie qui oscille à mi-chemin entre le blues intimiste et le Rock langoureux. Ce morceau, il nous fait l’effet – et à juste titre – d’un mégot qui se consume.

Avec ces températures printanières, The Cigarette Duet est à écouter de préférence sur une terrasse, le combo “café/clope/lever du jour” étant tout simplement parfait pour ce style de musique. Justement le temps d’une cigarette (ou non…) afin de démarrer la semaine sereinement en ce lundi matin.

J.M.

The Cigarette Duet de Princess Chelsea (Lil’Chief Records, 2011)

 

 

 

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.