Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

LE TUBE WHISKY #6 / A-HA OU L’AVENTURE DESSINEE

lundi 10 février 2020 - Commentaire : 1

Accueil » LE TUBE WHISKY #6 / A-HA OU L’AVENTURE DESSINEE

A l’origine, un tube musical fait référence au cylindre rotatif sur lequel étaient enregistrés les morceaux populaires à l’aide d’un phonographe. Qu’ils soient des succès sans lendemain ou qu’ils lancent la carrière des artistes, ces titres marquent notre culture parce qu’ils nous racontent des histoires. C’est encore mieux lorsque les tubes s’accompagnent de vidéoclips originaux. Chaque semaine, Le Tube Whisky vous raconte l’une de ces stories, tous genres musicaux confondus.

Cette semaine, j’ai choisi pour vous la vidéo musicale la plus visionnée sur YouTube, Take On Me du groupe norvégien a-ha :

Avec près d’un milliard de vues (oui, un milliard…), cette chanson est tout simplement la preuve que la musique reste un langage universel qui relie les peuples entre eux. C’est l’art inter-culturel par excellence, dont les histoires dépassent les frontières.

Nous avons tous et toutes chanté (en yaourt) et dansé (ivres) sur ce tube inter-générationnel. Réalisé par Steve Barron, le clip nous emmène en voyage au cœur d’une bande dessinée, dont les personnages principaux sont une jeune femme rêveuse et le chanteur Morten Harket.

Pour l’époque, c’est une vraie prouesse technique. J’irais même jusqu’à dire que cela n’a pas trop mal vieilli. Mélangeant habilement dessin et réalité dans un film d’animation plutôt primitif, la vidéo s’érige en court métrage d’action semé d’embûches et de péripéties, entrecoupé par des bouts de captation théâtrale du groupe en train de jouer.

Implacable, le refrain est entraînant grâce à la composition du claviériste Magne Furuholmen. C’est d’ailleurs, et au départ, un son prisé des clubs branchés d’Oslo. Les paroles, quant à elles, sont une invitation à s’échapper du quotidien pour vivre pleinement notre vie comme étant une aventure :

“We’re talking away. I don’t know what. I’m to say I’ll say it anyway. Today’s another day to find you (…) Take on me (…) I’ll be gone in a day or two”.

C’est pourquoi je dédie ce morceau à tous ceux et à toutes celles qui parviennent chaque jour à chasser la banalité de leurs existences médiocres et futiles. Plus simplement, je dédicace cette perle de la Synth Pop à tous ceux et à toutes celles qui ont déjà emballé sur ce titre dans les soirées étudiantes en appart, un gobelet de Gin Tonic bon marché à la main dans le salon d’un 25m2 enfumé. Je rends également un vibrant hommage à tous ceux et à toutes celles qui fréquentent les boom 80’s, nostalgiques inconditionnels de la New Wave qui possèdent encore les 33 tours de Bronksy Beat. ou encore de Eurythmics. Enfin, à tous ceux et à toutes celles qui ont déjà dansé sur du “a-ha” dans les mariages, la cravate autour de la tête étant de rigueur entre le fromage et le “dijo”. Take On Me, c’est notre plaisir coupable à tous et à toutes.

J.M.

Take On Me de a-ha (Warner Bros Records, 1985). Lauréat du MTV Video Music Awards pour le nouvel artiste en 1986. Vendu à près de sept millions d’exemplaires lors de son ré-enregistrement.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.