Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

Locke and Key : Passe-partout n’a qu’à bien se tenir

vendredi 21 février 2020 - Commentaire : 0

Accueil » Locke and Key : Passe-partout n’a qu’à bien se tenir

Prenez avec vous votre imagination, on embarque à KeyHouse, chez la famille Locke (jeu de mots Ramuncho), où les 3 enfants Bode, Kinsey et Tyler emménagent avec leur mère dans la maison de famille de leur père, récemment décédé dans de sombres circonstances.

La maison apportera son lot de surprises, et ils vont trouver bon nombre de clés, chacune avec un pouvoir plus étrange et plus puissant que les précédentes. Le problème, c’est qu’ils ne sont pas les seuls à être à la recherche de ces clés, qui ont tant troublé l’enfance et l’adolescence de leur père et de son groupe d’amis de l’époque.

Niveau scénario et effets spéciaux, c’est pas mal, ça fait le job. C’est plutôt varié, les personnages sont bien travaillés bien que parfaitement stéréotypés (le gamin téméraire, l’ado rebelle, le grand frère protecteur, la mère qui fait ce qu’elle peut, le tonton rigolo…). Côté ambiance, on se rapproche de The Haunting Of Hill’s House, en moins creepy, cependant même si la série est destinée à un public un peu plus jeune que sa grande sœur, j’ai pas toujours été tranquille devant mon écran. Les références sont nombreuses à Narnia, et au monde fantastique en général. J’aime bien le fait que sur les 10 épisodes, l’intrigue prend vraiment tout son sens à la fin. Les 3/4 de la série sont plutôt axés sur les possibilités offertes par les clés, on se laisse porter sans réellement entrer dans un questionnement de “mais comment pourquoi qui”, et à la fin Carlton Cuse et Meredith Averill, les scénaristes, nous donnent les clés pour enfin s’approcher des réponses.

La série locke and key est tirée du comics éponyme, écrite par Joe Hill (qui est JUSTE le fils de Stephen King, pour vous donner une idée du style) et selon ce que j’ai pu en lire, l’adaptation est réussie malgré quelques libertés prises par les auteurs (perso j’ai pas lu, j’ai déjà environ 42 bouquins en cours, je peux pas être partout) . La saison 2 si elle est produite (actuellement en cours de réflexion) sera un mélange des comics et d’intrigues originales. En tout cas, dans le comics, vous n’aurez pas le loisir de voir défiler Laysla De Oliveira dans une robe verte incroyable, et je vous promets que vous rateriez quelque chose.

 

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.