Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique, Pépite du jour par

Sarah Walk – what do i want?, une pépite arrivée par mail

mercredi 27 mai 2020 - Commentaire : 0

Accueil » Sarah Walk – what do i want?, une pépite arrivée par mail

C’est sur Gmail qu’on a pu faire un petit “cc ca va? asv?” avec Sarah Walk qui nous a ensuite fait écouter son dernier single : what do i want?

Il y a quelques jours de ça, on s’éclatait sur la dernière sortie de Fiona Apple après être tombé sur de multiples éloges au sujet de sa musique. Il faut dire que le jeu en valait la chandelle. Pour l’artiste du jour, c’est un peu la même histoire.

Pour être franc, Sarah est arrivée très discrètement sur ma boîte mail entre les promos des agences et des RP qui font mes journées (je vous fait des bisous avec le coude d’ailleurs). Au détour d’un mail, Sarah se cachait en se demandant ce qu’elle p****** de voulait.
Pour être franc, sur le papier, Sarah et moi, nous n’étions pas fait pour nous entendre. Sa façon d’arriver à l’impromptu comme ça ne me donne pas souvent envie de laisser tomber une oreille sur la musique d’un artiste.
Pour être franc, si j’étais passé à côté, je pense que j’aurai été triste. J’ai pris une petite fessée directement signée d’une de ces surdouées du piano diplômée de Berklee College of Music. Autant dire qu’on parle de Musique.

Sarah Walk, c’est le genre d’artiste un peu discrète. Trop discrète même. Je citais Fiona plus haut, mais je pourrai aussi citer dame Eilish (dont je dois constamment contrôler l’orthographe sur Google). Pourquoi ?

1. J’ai pas envie de comparer Sarah avec Cat Power, Feist, Sharon Van Etten ou Bat for Lashes (téma le name dropping frer)
2. Je ne serai pas étonné qu’elle incarne la suite de cette vague de chanteuses qui font grand bien à la musique en cassant un peu la structure habituelle des morceaux.

Avec ce what do i want, Sarah Walk nous montre qu’elle a tout intérêt à être écoutée. La musique est aussi précise qu’on pourrait le penser de la part d’une musicienne de sa trempe. Si ce n’est pas forcément un titre des plus originaux, c’est sans doute parce qu’il a été réécrit pour coller totalement au style de l’album qu’elle a sorti en fin d’année chez One Little Indian : Little Black Book que je vous demande d’aller écouter.

Je ne sais pas comment finir l’article. Bon écoutage.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.