Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

Emily in Paris, série clichée ou injustement clashée ?

vendredi 9 octobre 2020 - Commentaire : 0

Accueil » Emily in Paris, série clichée ou injustement clashée ?

Si vous n’avez pas encore entendu parler de la nouvelle production Netflix “Emily in Paris” il serait temps de sortir un peu de chez vous…. Enfin non, de rester chez vous et d’allumer votre écran. Diffusée depuis le 2 Octobre sur la célèbre plateforme Américaine, la série ne cesse de faire parler d’elle en France. Les détracteurs crient au scandale, la série serait trop caricaturale et donnerait une fausse image de Paris et surtout des Parisiens…. Alors Emily in Paris est-elle une série clichée ou injustement clashée ?

Emily in Paris c’est d’abord une série au scénario digne des meilleurs téléfilms de Noël. Emily une jeune Américaine, aka Lily Collins, est mutée par sa société de Marketing de Chicago vers Paris dans le cadre du rachat d’une petite agence Parisienne spécialisée dans le luxe. Son objectif est d’apporter un point de vue “Américain” pour moderniser leur image. Mais l’intégration dans cette nouvelle vie va se révéler moins idyllique que prévu.

emily in paris

Parce que oui, si l’on pense que la série est un énième remake d’histoire à l’eau de rose dans “la ville la plus romantique du monde”, c’est, en fait, d’abord une histoire de choc des cultures. Entre les Américains et les Français mais aussi les Chinois et finalement même, comme le révèlent certaines critiques, entre les Provinciaux et Parisiens.

Et ça commence dès le premier épisode. Emily réalise son rêve en venant travailler sur Paris. Ce n’est pas seulement le fait de venir dans cette ville, c’est surtout un accomplissement professionnel, son travail c’est sa vie comme pour beaucoup d’Américains, il représente un épanouissement personnel.

“Vous vivez pour travailler. Nous travaillons pour vivre”

Cette phrase marque le premier véritable échange qu’Emily a avec un de ses collègues Français après avoir passé la journée isolée au bureau. Personne ne lui parle. On se moque même d’elle. On lui reproche de ne pas parler Français. Bref son intégration est un désastre. Pourtant elle garde le sourire, ce qui a le dont d’agacer sa nouvelle patronne qui ne comprend pas qu’elle puisse être “heureuse” au travail. “Pourquoi vous souriez tout le temps ?”

Alors est-ce un premier “cliché” de la série ?

Et bien pas tant que ça. Même entre Français il semblerait que l’intégration dans une nouvelle entreprise ne soit pas toujours des plus chaleureuses. Il arrive souvent que les nouveaux arrivants mangent et prennent leur pause seuls. Je dois avouer avoir moi même été victime mais aussi coupable d’une attitude méfiante envers de nouveaux arrivants.

“Les Français sont romantiques mais ils sont aussi réalistes”

emily in paris

Dès l’emménagement Emily se fait lourdement draguer par l’agent immobilier, puis par son voisin sexy. Un homme qui trompe sa femme et tout le monde est au courant : C’est normal. Coucher le premier soir : Normal aussi. Mais pas pour une Américaine. Promise à son petit ami de Chicago, Emily est totalement perturbée par ces situations “inappropriées”. 

Là encore peut-on vraiment parler de cliché ? Les Français n’ont pas volés leur titre de Casanova. Femmes ou Hommes, notre vision de l’amour, des relations, du sexe, est très loin de la conception des Américain qui n’ont pas moins de 3 “bases” avant d’avoir une relation intime.

“Sexy ou Sexiste ?”

Lors d’un épisode Emily est invitée sur le tournage d’une publicité qu’elle trouve très sexiste. Le concepteur du produit vendu, va alors lui opposer “ Est-ce sexiste ou sexy ?” et lui rappeler les Américains sont trop puritains. Sans spoiler, le débat du sexisme en France va beaucoup plus loin dans la série, notamment dans la scène mémorable où elle découvre que l’on dit “un” vagin.

Là encore, on ne peut pas vraiment parler de cliché. Le Français est une langue sexiste de par ses règles grammaticales. Et non je ne suis pas pour l’écriture inclusive, c’est un faux débat. L’anglais n’est pas sexiste et ça n’empêche pas ceux qui le parlent de se comporter comme tel. Mais ce n’est pas le sujet… Bref tout ça pour dire que le sexisme tel que décrit dans la série n’est pas si loin des réalités. 

emily in paris

“Paris is so romantic”

La majorité des tweets critiques qui enfoncent la série lui reproche de présenter une fausse image de Paris. Trop propre, trop beau, une “chambre de bonne” trop grande, pas de circulation. 

Alors est-ce cela qui pose un vrai problème aux Français ? Montrer un Paris trop bien ? Qui fait trop rêver et qui n’est pas assez proche de la vraie vie ?

Là encore c’est une question de culture comme l’illustre parfaitement une des scènes de la série :

Emily: “Mais vous n’allez pas au cinéma pour échapper à la vie réelle ?

Luc (Français) : “Penser que vous pouvez échapper au réel c’est votre problème. On ne peut pas fuir pas le réel. Jamais”

Julien (Français) : “Welcome to the French Ending”

Je pourrai vous parler encore des heures de tous ces aspect de la French Culture évoqués dans la série mais je vous laisse les découvrir en concluant comme ceci :

Si la série peut vous sembler pleine de clichés, elle n’est pourtant pas si loin de la réalité et cache une réflexion bien plus profonde que l’image qu’elle renvoie a priori. Mais ce qu’il faut surtout comprendre, c’est que contrairement à ceux qui la prennent comme une “attaque”, “Emily in Paris” c’est d’abord une ode à la France. Une ode à sa culture, son luxe, son chic, sa gastronomie et sa beauté.

Alors cliché ou injustement clashée ? Je vous laisse en décider 🙂

Emily in Paris, 1ere saison disponible sur Netflix.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.