Monday, October 18, 2021

« BARBARES », comme un coup de glaive dans l’eau.

« Barbares » est une série allemande de 2020 et diffusée sur Netflix. Nous sommes en Germanie, territoire colonisé par les romains en l’an 9 après Jésus Christ. Des tribus extrêmement divisées essaient de résister à l’envahisseur au prix de trahisons, de collaborations et de combats épiques.

Immédiatement l’on pense à « Vikings », la série canado-irlandaise qui passionne les téléspectateurs depuis son premier épisode en 2013. Mais ne faisons pas durer le suspense, la comparaison ne tient pas. Pourtant, il y a bien un jeune homme désargenté mais courageux qui se détache pour unir ses semblables contre les occupants latins. On a aussi une très jolie princesse/guerrière blonde qui se démène pour sauver son peuple, l’oracle morbide, le traitre, l’enfant handicapé, la fraternité déçue… vraiment tout y est pour constituer une saga digne de « Vikings ».

« Nul ne doute que d’imiter ne soit bien plus facile que de créer. »

Giacomo Leopardi

Oui mais voilà, très tôt l’on se rend compte des insuffisances. Un scénario que n’accepterait pas un animateur d’atelier d’écriture au collège, des scènes de combats aux effets spéciaux déjà utilisés par les créateurs japonais de « Bioman » en 1985, un manque criant de profondeur dans la psychologie des personnages, des retournements de situation prévisibles, bref cela ne prend pas.

Après avoir visionné l’intégralité des 6 épisodes de la première saison, non pas par envie vous l’aurez compris, mais bien par professionnalisme, et pour vous livrer, chers lecteurs, un compte-rendu fidèle de ce qu’est ce drame historique, je me dois de vous exposer ma cruelle mais assumée conclusion. Comparer « Barbares » à « Vikings », c’est comparer Marc Levy à Albert Camus, ou « l’inspecteur Derrick » à « l’inspecteur Harry », ou encore La Bande Organisée à IAM ; C’est comparer Donald Trump à John Fitzgerald Kennedy, Nicolas Dupont-Aignan à Charles de Gaulle, ou Véronique Genest à Scarlett Johansson. Bref, si vous avez goûté au Champagne, inutile de tester le cidre, vous serez terriblement déçus. Préférez la balade en forêt, la lecture d’un bon vieux classique ou l’écoute d’un gros live, vous ne perdrez ainsi pas votre temps.

Show More

2 Comments

  • the freap
    the freap

    Mais, finalement, tu as aimé ou pas??? Parce que moi, je trouve Veronique Genest terriblement sexy… Non, je déconne

    Répondre
    • L'homme des cavernes
      L'homme des cavernes

      Le réponse est dans l’article mon fripon !

      Répondre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.