Friday, September 17, 2021

reSET. Une pépite en page blanche

reSET. Le projet qui donne à la page blanche l’amour qu’elle mérite en musique et en images.

Reset. Réinitialiser. Repartir de zéRo. Recommencer. Réamorcer. Faire table Rase. Relancer. Restaurer. Voilà une idée illustrée avec beaucoup trop de R. Une pensée qui fait rêver pas mal de monde depuis plus d’un an aujourd’hui. Une envie ou, même, un besoin. Et oui, chers lecteurs, depuis plus d’un an, nous sommes chez nous. Fut même un temps où nous applaudissions à heure fixe. Oui, la crise est par là, mais heureusement pour nous, il y a encore des gens qui voient plus loin. Ou, à défaut, qui l’imaginent pour nous.

C’est le cas de reSET, un projet aussi ténébreux que notre avenir. Une grosse différence, sa certitude : nous faire découvrir de nouveaux horizons musicaux sur lesquels il faudra bientôt se laisser aller. Une véritable promesse qui a fait son apparition au début du mois de mars sous la forme d’un code puis d’une invitation et aujourd’hui d’un premier morceau : Ride On.

reSET, c’est la page blanche d’artistes dont le nom est déjà passé sous les billes, plumes et claviers de la rédaction. C’est une nouvelle façon de voir la musique, de la faire vivre et de nous faire sortir. Le projet, porté par des acteurs musicaux de tous bords s’est finalement dévoilé il y a quelques jours. John Castex himself avait d’ailleurs repoussé sa traditionnelle prise de parole pour laisser tout le monde profiter d’un morceau aussi planant qu’un souvenir de plus d’un an.

Ce projet musical vient combler le manque ressenti par notre triste actualité et ces temps de culture redessinée. C’est d’ailleurs ce qui porte tout le projet : proposer de nouvelles approches et de nouvelles expériences.

Pour cette première levée de voile, on découvre donc Museau et Roches Noires. Deux artistes qui tournent autour de la maison de disques Mouton Noir. Plusieurs fois, ils ont pris le relai l’un de l’autre sur scène et il était temps qu’ils prennent la piste en duo. Pour le coup, les deux artistes se retrouvent aussi bien visuellement que musicalement dans un contexte hors du temps. Scénographie et photographie viennent souligner l’action du projet. reSET n’est pas un duo, c’est une expérience. Pour nous pauvres auditeurs, mais aussi pour les artistes. Ils sont poussés à se rencontrer dans une arène blanche. Immaculée comme cette feuille qu’on peine à remplir.

C’est là toute la beauté du geste. Pousser les artistes à sauter le pas et les laisser remplir l’image et le son de leur sauras. Avec ce Ride On, Museau et Roches Noires relèvent le défi en posant les bases d’un univers onirique. Il est loin le temps où l’artiste canine mettant en avant une énergie à faire bouger les confinés. Désormais, elle prend la route tracée par Roches Noires. Comme trop peu, il parvient à devenir un narrateur et nous raconter une histoire sonore avec des ordinateurs. Son héroïne ? Museau, pour qui il a su laisser une place idéale pour un résultat aussi magnétique que magique.

Si reSET n’en est qu’à son premier volume. Le décor est clairement planté et il ne nous reste plus qu’à attendre les rencontres qui s’y produiront. Si les flèches de ce phénomène semblent s’éloigner, elles finiront bien par se croiser de l’autre côté de la planète. La question qui reste à répondre : sur laquelle ?

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.