Saturday, September 18, 2021

Welcome to the Macca Mansion with Beck and Find my way

BIG Mac, McBECK

Paulo a sorti son album sobrement intitulé« III » en toute fin de l’année passée, au beau milieu des flopées de tops, et donc dans une certaine indifférence. Il méritait mieux cet énième opus, tout à fait honorable. « III » parce qu’il boucle une trilogie entamée au sortir des Beatles avec « I », en 1970, puis « II » en 1980. Et c’est vrai que dès l’ouverture avec l’excellent « Long Tailed Winter Bird » on ne peut que constater, ravi, une continuité avec les précédents tomes.

Il est vrai, quand on commence à parler des Beatles, viennent rapidement les deux inévitables questions : Alors, plutôt Beatles ou Stones ? Alors plutôt McCartney ou Lennon ?

Pour moi, ça a toujours été sans hésitation : Beatles et McCartney. Et le génie mélodique de ce dernier y est forcément pour beaucoup. Allez, ça, c’est fait.

Revenons à « III ». L’artiste a dû estimer à juste titre qu’il méritait mieux que l’accueil timide qui lui a été fait. Qu’à cela ne tienne, bonne idée, on va le ressortir, mais pas tel quel, on va confier les clés aux chanteurs d’aujourd’hui avec la liberté de refaire la déco, de s’approprier chaque pièce. Ca va s’appeler « III Imagined » (clin d’oeil à John?) et ça sort le 16 avril. La fine fleur de la pop des ces dernières années se presse au portillon pour chahuter le consentant quasi octogénaire toujours vert. Massive Attack, Ed O’Brien (Radiohead), Khruangbin, Blood Orange, St Vincent, Josh Homme, Anderson.Paak, Damon Albarn, Phoebe Bridgers et Beck… si c’est pas du casting ça.

On ne sait jamais quel va être le résultat d’une telle entreprise, mais le single envoyé en éclaireur, repris et viagraïsé par Beck est rassurant et prometteur pour la suite. C’est « Find my way » qui a les faveurs de la première danse et ça dance ! Le wonder boy des nineties a ajouté des blips, des schlurps, du vocoder, du sexe et fait fricoter le titre avec ses « Midnite Vultures ». On dirait presque du Metronomy et c’est chouette.

Et je ne résiste pas à l’envie de partager deux extraits des deux premiers opus de la trilogie.

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.