Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

La pépite du jour, c’est Santiano de Hugues Aufray

mercredi 14 avril 2021 - Commentaire : 0

Accueil » La pépite du jour, c’est Santiano de Hugues Aufray

C’est un fameux trois-mâts, fin comme un oiseau ! Hissez haut ! Santiano ! Hugues Aufray peut faire le beau !

Et oui ! J’ai osé ! Le matin faisant, je tape du pied dans la cuisine en savourant un délicieux café matinal. C’est pourtant pas le genre de musique qui m’habite le matin, mais il faut dire que l’occasion est trop belle de ne pas replonger. Enfin, vu ce dont on parle, c’est plutôt de repartir sur les mers.

Ce matin, on va se prendre une bonne vague de nostalgie. Directement propulsée par M. Aufray himself repris par le groupe de Bristol : The Longest Johns. Alors oui, celui-la personne ne l’a venu venir et pourtant les 5 britanniques portent l’étendard de ce genre musical que j’écoute avec un plaisir presque caché. Les shanties sont mon petit péché mignon depuis que le confinement est à la mode. Il faut dire que c’est l’occasion parfaite de voguer dans des eaux inconnues sans sortir de chez soi.

Pour tous ceux qui ne trainent pas sur 9gag et ces autres îles paradisiaques d’où viennent les memes que la presse s’arrachera dans quelques semaines, les shanties font référence à ces chansons entonnées en mer par les marins.

Avec The Longest Johns, vous pouvez oublier l’Amsterdam de Renaud. Là on est sur du siffleur de rhum du Sparrow de haute voltige. Du vrai loup de mer à la corde vocale bien douce. Les 5 anglais de Bristol font revivre le sentiment de liberté des océans et mers. Ils ont fait parler d’eux avec un titre : Wellerman qu’on a retrouvé sur TikTok, Fortnite. Plus qu’une appropriation culturelle, c’est un de ces tours de magie des internets. Mention spéciale au Trailer Park Boys pour tous ces chats qui meurent de faim quand vient le manque de croquettes. Pour ma part, je leur préfère l’époque où ils interprétaient ces chansons a capella pour un public inattendu : des joueurs. C’était la sortie de Sea of Thieves et le terrain d’expression parfait pour les Britanniques.

Depuis l’eau a coulé sous les ponts et aujourd’hui, ils sont connus dans tous les océans. Après avoir interprété Santiana en 2018 sur leur album Between Wind and Water, ils rendent enfin hommage au Dieu parmi les hommes : Hugues Aufray. En 1961, il avait repris ce chant de cabestan. Aujourd’hui, c’est au marin de reprendre le titre. La boucle est bouclée et mon café est sifflé. Il est temps pour moi de hisser la grand’voile et de glisser sous le vent. Bon vent et bisous à Georges Pernoud

Ha! Vous êtes encore là ? Avouez-le. L’accent anglais sur 2 ou 3 phrases, ça fait sourire. On s’en cache pas. On va partir de longs mois en laissant ma go. D’y penser, j’avais le queue gros. Hein ? On vous a vu rire. Vous cachez pas. 

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.