Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

La playlist pour enflammer le dancefloor

samedi 17 avril 2021 - Commentaire : 0

Accueil » La playlist pour enflammer le dancefloor

Je suis sûr que vous aussi vous avez dans vos connaissances un hurluberlu qui vous proposait jadis d’aller faire trois pas de danse en soirée. Peut-être même était-ce vous l’audacieux qui lançait de telles idées saugrenues. Parce que si vous êtes comme moi, vous êtes aisément motivés par les pérégrinations nocturnes mais beaucoup moins pour user la semelle de vos souliers sur une piste de danse. Sauf si…

Nena – 99 luftballons

À mon avis, faire écouter cette chanson à des collégiens c’est s’assurer d’une majorité d’inscriptions en LV2 allemand. Je n’arrive pas très bien à déterminer si cette chanson est complètement kitsch ou injustement sous-estimée. De toute manière je ne comprends rien aux paroles (et je pense toujours à la scène de Scrubs en l’écoutant). Mais, franchement, ça fait pas un peu bouger la guibolle avant de poursuivre sur un déhanché cocasse ?

The Hives – Come on !

Allons maintenant au Nord-Est de l’Allemagne et traversons la mer Baltique pour la contrée de Freddie Ljungberg. Bon là il ne s’agit plus de remuer le corps en rythme. Non bonnes gens, là on renverse le mobilier qui nous entoure, on oublie qu’on a une bière dans la main et on arrose allégrement (mais involontairement) notre entourage en sautant de bon cœur. On est d’ailleurs très heureux que la chanson ne dure pas longtemps car notre faible capacité physique est un frein à une manifestation intense de l’exaltation.

The Clash – Complete control

Mais le DJ a bien compris comment nous tenir à sa merci et nous ramène vers la mère patrie de cette musique de sauvage. Parce qu’on est comme ça nous, autant on ne saura jamais rien concéder à un britannique en matière de rugby, autant pour le reste et notamment la musique on a envie de leur faire des câlins et de les remercier de ce bonheur qu’ils nous apportent depuis des décennies.

Dropkick Murphys – I’m shipping up to Boston

Boston, Massachussets, terre idoine pour une musique celtique. Y a quelque chose d’incroyable dans ces chansons du folklore irlandais. La guitare électrique va bien pour s’énerver un peu plus et, cerise sur le gâteau, Springsteen vit sa meilleure vie dans cette version.

Billy Idol – Dancing with myself

Bon celle-ci c’est mon pêché mignon. C’est bien simple, je peux l’écouter en boucle et toujours faire une chorégraphie atypique avec un entrain démesuré. J’ai également dans l’idée qu’écouter ce morceau pourrait guérir le cancer. (Et quel tricot dans le clip !)

The Ramones – Sheena is a punk rocker

J’ai toujours pensé que si devenir sourd était le prix à payer pour écouter les Ramones trop fort, alors ça en valait la peine.

Vous l’aurez compris, ça me manque les pubs et leur odeur indescriptible pas forcément agréable. Mais bon, si jamais en attendant vous avez besoin de passer l’aspirateur, ces morceaux ont au moins le mérite de motiver à le faire et ça rend la contrainte beaucoup plus tolérable. Faute de grives…

Vous pouvez retrouver ces chansons dans une playlist toute faite grâce au père fondateur de ce blog :

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.