Sunday, October 17, 2021

Worakls : le prodige français et sa tour de Babel(ectro)

Malgré un nom pas facile à prononcer, le jeune musicien de chez nous est déjà au sommet.

Après une décennie d’EP, Worakls nous avait livré en 2019 un premier album au titre évocateur : Orchestra. En effet, l’artiste mélange techno, house et musique classique. Il saupoudre, touille, laisse mijoter, et paf ça te rentre direct dans la tête, ça descend jusqu’aux pieds tout en te hérissant les poils au passage.

L’album de la maturité

Puissance du rythme, puissance des émotions : le co-fondateur du label Hungry Music sait marier le meilleur des deux mondes, électronique et symphonique. Sans exagérer le côté boum-boum, comme le font certains remixes qu’on a pu entendre chez d’autres. En 2021, ce polyglotte de la musique connaît une période faste puisqu’on l’a vu bouger les dancefloors à Moscou et collaborer avec une compositrice taïwanaise sur l’envoûtant morceau Inked :

Et pas plus tard que le week-end dernier, Worakls a illuminé la tour des laboratoires Roche, à Bâle en Suisse. Une installation son et lumière en collaboration avec l’orchestre symphonique de la ville. Frissons et violons à tous les étages !

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.