Wednesday, May 25, 2022

La pépite du jour, c’est PinkPantheress et « I must apologise »

Ce weekend, je jette un œil au New Alternative 40, un genre de Top 50 de la musique indé mais avec 40 titres et sans Charlie et Lulu ni Ophélie Winter. Je clique pour écouter PinkPantheress parce que je ne connais pas.

Et là je vois que I must apologise de PinkPantheress fait 500 000 vues en un peu plus d’une semaine.

Alors, ça peut vous paraitre pas beaucoup mais pour une artiste indé, croyez-moi, ça l’est. Du coup, je suis intrigué. Comment ce mélange de pop et de drum and bass, intéressant certes mais pas calibré pour passer sur Virgin, a pu percer.

C’est là que j’apprends que notre artiste du jour a un million de followers sur TikTok. La fan base, elle était déjà là en fait. Mais passons sur cela car ce n’est pas ce qui nous intéresse. La musique et seulement la musique.

Le titre est produit par la chanteuse anglaise et Oscar Scheller (il taffe notamment avec Ashnikko). Et c’est assez marrant parce que la drum and bass que tu entends dans le titre, c’est pas initialement de la drum and bass. À la base, c’est Gypsy Woman de Crystal Water (le titre qui fait la da lee la da la) et c’est de la house. Et cette partie, elle tranche avec la partie dream pop du reste et ça m’a franchement étonné. C’est un collage intéressant, nouveau, je valide.

C’est donc extrait de To Hell with It, sa première mixtape et ça devrait sortir très bientôt.

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.