Thursday, May 26, 2022

Vous êtes probablement passé à côté #6 Charles X

Vous êtes probablement passé à côté de Charles X et de Can you do it.


Il ne s’agit pas ici de parler de notre bon souverain Charles X (1757-1836) qui n’était pourtant pas le dernier pour pousser la chansonnette avec son groupe « The Royalists » ni à faire le mariole dans les karaokés du royaume d’après ce que m’en a dit Stéphane Bern.

Non, le sujet du jour est un peu plus contemporain car il s’agit de Dales Anthony Doss, un chanteur Californien qui fait carrière sous le nom de Charles X.

Le morceau commence avec une ligne de basse qui nous donne le ton d’entrée : ce sera sobre, posé et épuré comme une mousseline. Accompagnée d’une rythmique faite avec des claquements de doigts (oui, c’est du claquement de doigts trifouillé électroniquement et oui, « trifouillé »…), elle nous plonge dans un univers urbain, empreint de mixité et de mélange.


Le chant, en mode Rap, est posé, chirurgical et la voix de Monsieur X, quand il monte la note à s’en faire péter les cordes vocales, n’est pas sans rappeler celle de Lenny Kravitz.
Ce qui est plutôt une bonne nouvelle car que l’on aime ou pas ce bon vieux Lenny, il faut reconnaître qu’il sait chanter le bougre. C’est Rap mais c’est tout autant Soul avec une touche (Acid) Jazz, les influences sont multiples et parfaitement associées. Ça nous prend aux tripes et, au fil du morceau, on sent monter en nous une énergie et une force qui nous donnent envie de répondre un grand OUI à la question que nous pose le titre de la chanson (voir plus haut).

C’est bien simple, quand je l’écoute en faisant du sport, je double mes séances d’abdos en passant de 5 à 10 (abdos, pas séances).

Les paroles sont un appel au dépassement de soi et elles prennent toute leur mesure associées au clip, qui est un bijou d’animation absolument magnifique. On y voit des gens de tous bords et de toutes classes vivre une course hippique urbaine aussi surréaliste que fédératrice.

Fan d’animation, c’est un des plus beaux clips que j’ai vu (réalisé par le Frenchy Quentin Bailleux, cocorico). Le morceau se termine avec une dédicace musicale à Michael Jackson dont Charles X est fan. Les aficionados du morceau Dancing Machine des Jackson Five sauront la reconnaître.

Foncez découvrir Charles X et Can you do it.

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.