Wednesday, January 26, 2022

Les Texans de PARTAKER ont bouffé du lion et on en rugit de plaisir !

En provenance de Dallas, le trio Noise Rock de PARTAKER nous gratifie d’un très bon deuxième album What falls from the lion’s mouth sorti il y a à peine quelques semaines. Une belle petite découverte.

Fondé en 2013, PARTAKER, après un premier album qui, honnêtement, n’est pas resté dans les annales, revient avec un opus plutôt inspiré que l’on se plait à écouter. Le groupe se situe toujours à la croisée des chemins entre Noise Rock, Post Rock et Post Hardcore et ça s’entend ! D’ailleurs, les compositions ne sont pas sans me rappeler des airs de THE JESUS LIZARD, SHELLAC, MELVINS, METZ ou encore des excellents frenchies de LYSISTRATA. Du bon, donc.

La musique de PARTAKER évolue entre tensions constantes, modulations du volume, ruptures rythmiques (la batterie est énorme), des lignes de basse assez incroyables et un chant le plus souvent posé.  Le morceau Lance qui clôture l’album est une pure merveille d’équilibre et de subtilité entre lourdeur et légèreté qui peut rappeler certains titres d’EXPLOSIONS IN THE SKY ou de MOGWAI par exemple. Sans conteste, mon préféré de ce What falls from the lion’s mouth.

En résumé, PARTAKER nous livre un album qui apparait comme plus mature et travaillé que son prédécesseur, bien maitrisé et on s’étonne même à y revenir pour en saisir toutes les nuances, pas nécessairement identifiées en première écoute.

Extrait 1 : Amalgram

Extrait 2 : Lance

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.