Friday, July 1, 2022

IT TAKES TWO : A deux c’est mieux!

Les jeux en (réelle) coopération ne sont pas si fréquents et le plus souvent il s’agit d’une campagne qu’on peut très bien mener à bien tout seul. Avec It Takes Two la coopération prend tout son sens et comme son nom l’indique, il ne peut se jouer qu’à deux.

Les bilans de 2021 viennent de se clore et le jeu est classé régulièrement dans les meilleurs de l’année, c’est amplement mérité. Donc si vous avez à portée de manette, votre chéri/e, un/e pote, un enfant ne passez pas à côté et embarquez le/la dans cette aventure palpitante. Perso je l’ai fait avec fiston-gamer ( 8 ans ) et franchement, nous avons vécu de beaux moments à travers nos avatars respectifs May et Cody. Rires, émerveillement, prises de têtes, prises de becs et émotions sont au programme. J’ai même surpris mon fils avec une larme au coin de l’oeil.

Le pitch : Le mariage de Cody et May bat de l’aile, ils sont sur le point de divorcer. Leur fille Rose qui bien évidemment ne vit pas très bien le truc ne rêve que de les rabibocher. Elle a fabriqué deux « poupées » à leur effigie, une en argile (Cody) et une en bois (May). Les larmes de Rose par une sorte de sortilège foireux (mais on s’en fout) vont transférer l’âme de ses parents dans ces deux petits pantins d’une dizaine de cm chacun.

it takes two

Et voilà c’est parti ! Passé la stupéfaction et guidés par l’hilarant Dr Hakim qui est un bouquin sur l’épanouissement dans le mariage vous voilà propulsés dans la reconquête de vos corps et pour ce faire il faudra coopérer donc et par là-même renouer vos liens.

Vous êtes dans un univers pas très éloigné de Little Big planet, des Minimoys ou Minipouss selon votre génération. Vous traverserez le jardin, la chambre de Rose, la remise…. mais ces lieux sont transfigurés et magnifiés par l’imagination fertile et enfantine de Rose.

L’écran se scinde en deux et c’est parti pour une vingtaine d’heures sans répit. Chaque niveau à son univers propre et vous dote d’un objet ou une capacité qui va déterminer le gameplay. Précisément, outre un level-design bien pensé, un rythme effréné, c’est surtout cette richesse du gameplay qui nous ravit et qui nous ramène aux plus belles heures d’un Mario Galaxy. Cette variété permet de survoler l’histoire du jeu vidéo à travers moult clins d’oeil et citations.

Bref c’est malin, bien foutu, fun, mignon, bourré de surprises. Et comme si cela ne suffisait pas, c’est truffé de mini-jeux que vous pourrez débloquer, à faire plus tard mais cette fois-ci… l’un contre l’autre.

Here we go !

PS: Je crois que le jeu est en promo, une vingtaine d’euros, sur le PS Store pour quelques jours encore (j’imagine que c’en est de même sur les autres plateformes). On ne peut appeler ça autrement qu’un bon investissement.

Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.