Friday, July 1, 2022

Keren ANN et les cordes du quatuor DEBUSSY

Keren ANN fit d’Henri Salvador le crooner français le plus cool en l’enfermant dans son jardin d’hiver, verrière orientée Sud, pièce de l’album Chambre avec vue qu’elle avait bâti avec Biolay. Tous deux cachés derrière, alors presque anonyme, ils en firent un des albums les plus marquants du début des années 2000.

Keren ANN est une artiste, une ouvrière, faiseuse d’anges mélodiques à la française. Un talent discret, détentrice du secret qui fabrique de la mélancolie avec de la musique et des textes qui ne sonneront pas s’ils ne sont pas francophones. Ce secret partagé par les Gainsbourg, Bashung, Christophe, Dominique A …

Pour son dernier album, elle s’est associé au Quatuor Debussy, cordes classiques et débridées qui se marient admirablement au style soyeux de notre amie (de la soie lyonnaise bien sûr). Constitué de ses compositions revisitées, dont ce superbe « ton île prison », cet EP s’écoute en boucle. Je le conseille pour ces dernières semaines hivernales jusqu’à ce que vous ayez envie de vous lever, d’ouvrir les rideaux et de sortir. A ce moment là, finissez par les ronds dans l’eau 

Keren Ann sait composer, écrire, interpréter, rassembler, arranger et s’effacer derrière ce qu’elle produit. Parce que c’est sa personnalité peut-être, en tout cas, c’est ce qu’on ressent quand on l’écoute, quand elle nous emmène dans son monde vaporeux et subtil.


Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.