Wednesday, May 25, 2022

Tigane de Guy Gavriel Kay

          On le sent, l’été approche. Et il n’est jamais trop tôt pour préparer son stock de livres à emporter pour les vacances. Et quoi de mieux qu’une histoire d’exile et de guerre en ces temps d’exiles et de guerres pour égayer votre mojito. Tigane est ma première incursion dans l’univers de Guy Gavriel Kay (et non, ce n’est pas Gabriel). Je préfère la SF à la fantasy en règle générale, même si j’ai beaucoup aimé lire les Game of Thrones, mais il est bon parfois de sortir de sa zone de confort littéraire. Grand bien m’en fut.

Le résumé est simple.

              Deux tyrans qui sont accessoirement des sorciers se battent pour un territoire appelé la Palme. Evidemment les gens de la Palme, eux, se battent pour leur liberté. Sauf qu’un jour un prince d’une des provinces de la Palme tue, absolument pas accidentellement, le rejeton d’un des tyrans. Qui pour se venger va utiliser sa magie pour éradiquer la province de ce dit prince, la Tigane. En faisant oublier à tout le monde l’existence même du nom Tigane. Les années passent, mais tout le monde n’a pas oublié.

              L’écriture est fine, l’histoire est prenante. Mais ce qui fait réellement la force du livre se sont sans surprise ses personnages. Tiraillé pour certain entre essayer de vivre une vie « normale » sous occupation et prendre les armes pour retrouver le souvenir du pays qui les a vu naitre. Et l’évidence pour d’autre de tout sacrifier au nom d’une cause plus grande qu’eux. Une histoire universelle à tous ceux qui sont étranger en leurs propres pays, nés sous l’oppression. Une histoire sur ses destins brisés par la guerre. Un roman passionnant et une grande aventure avec de la magie, de l’amour, des morts, des trahisons et même de l’inceste (ça doit faire partie d’un cahier des charges, je ne sais pas !). Tout ce qu’il faut pour passer un bon moment. Bonne Lecture.

Tigane
Show More
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.