La pépite du jour c’est Cherub Tree et “not yours, never was”

On se met dans les oreilles, “not yours, never was”, le dernier single des excellents Cherub Tree

Cherub Tree , des riffs qui ont un gout de révolution

Après la sortie en mai dernier de leur premier ep “where are your manners”, le duo punk de Washington D.C, Cherub Tree remet le couvert en cette fin d’été avec un nouveau single révolté “not yours, never was”. “kiss my fist and taste the revolution“ nous hurle Brenna dans un appel évident et trépidant à la lutte contre le capitalisme et la fin des privilèges oligarchiques. Le groupe avance le poing levé avec des riffs qui envoient des éditions du capital de Marx dans nos oreilles. Pas de fioritures inutiles ni de fioritures élaborées. Le rythme est impétueux et agressifs. Il tourbillonne avec véhémence. Pas de compromis, ni de trêve, “not yours, never was” te donne envie de te lever et de bouger la tête.

C’est donc leur dernier single en date et un album devrait arriver bientot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *