La pépite du weekend c’est Fuji-Joe et desert

On écoute les parisiens de Fuji-Joe et l’excellent “désert” extrait de leur second ep soleil brulant sorti hier et dispo sur bandcamp.

Quand t’es dans le désert depuis trop longtemps.

Fuji-Joe est un trio basse (Achille), guitare (Sarah), batterie (Lou), où le chant est assuré par Achille et les chœurs par Sarah. Le groupe mélange principalement des influences post-punk et noise. Le chant est rapide, puissant et surtout en français, ce qui fait ressortir la poésie des textes. Il nous emmène dans un voyage ou le post punk des usines est parti se bruler les pieds dans le désertique.

J’adore l’intensité de leur mélodie, j’aime ce coté trépidant ou les riffs arrivent au triple galop (dans le désert évidemment). Ca sent le pogo mais avec poésie (je sais pas comment on fait, mais ça doit se faire).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *