Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

COMMENT DÉTECTER LA FAKE NEWS ? #3 Les fausses études

vendredi 14 avril 2017 - Commentaire : 0

Accueil » COMMENT DÉTECTER LA FAKE NEWS ? #3 Les fausses études

Alors il y a un truc qui m’énerve énormément c’est les fausses études parce que ça dessert les chercheurs qui ont déjà bien du mal à se faire financer.

Les fausses études se trouvent généralement dans les sites à clics. Elles mettent généralement en lumière un truc bizarre, un truc qui va sauver le monde ou bien un truc sexuel. Le premier, on s’en fout un peu mais c’est quand ça véhicule de fausse info sur la santé des gens que ça me pose question. Moi aussi, je peux inventer une étude, une université, faire un source vers le site de cette dernière et voila. L’université de Camberra vient de démontrer que la levrette claquée permettait de réduire la possibilité de cancer de la prostate de 25%. Tu vois le genre ? Par exemple, sur ce post, quelle est la source ?

fausses études

Dans la réalité, il faut souvent plusieurs études pour affirmer quelques choses. Il faut que le groupe soit représentatif. Par exemple, si tu veux dire les français, il faut que le groupe soit représentatif de notre pays en terme de catégorie de personnes. Il faut que les questions soient objectives.  En médecine (et ailleurs), il faut un groupe placebo et un groupe test dans les mêmes conditions car oui j’ai oublié de te le dire, l’environnement, ça joue. Il faut des protocoles très précis. Ensuite il faut se faire publier sur une ou plusieurs revues de renom. Par exemple, cette étude sur la sexualité, suit une cohorte de personnes sur plusieurs années et en tire des tendances. La, tu vois. C’est béton en terme de méthode.

Et encore, parfois les scientifiques ne sont pas d’accord sur les protocoles. Bref, tiré des vérités, c’est bien plus complexe qu’il n’y parait.

fausses études

Donc, pour éviter de tirer des plans sur la comète à propos d’affirmation ou d’études chelous, tu peux te poser plusieurs questions :

Si tu as non à plusieurs de ces questions, c’est que c’est une connerie.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *