Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série par

Star Wars : Les derniers Jedi de Rian Johnson #BalancetonPorg… Mais pas de spoilers…

samedi 16 décembre 2017 - Commentaires : 4

Accueil » Star Wars : Les derniers Jedi de Rian Johnson #BalancetonPorg… Mais pas de spoilers…

Il y a bien longtemps dans une lointaine galaxie… Pour certains ces mots raisonnent comme ceux liés a un divertissement de qualité, pour d’autres, ils sont synonymes d’une religion.

Dans les années 70 le jeune réalisateur Georges Lucas fort de son magnifique film THX1138, s’attaque a un projet qu’il a en tête depuis des années. Star Wars. Succès immédiat et électrochoc qui changera l’histoire du cinéma à jamais. Prés de 40 ans plus tard la franchise est forte de quasiment 3 trilogies et bientôt d’une nouvelle qui sera bien loin de tout ce que l’on connait. Après une prélogie disons le sacrément moyenne et mise en scène par son propre créateur. Centrés sur les origines de l’asthmatique casqué le plus célèbre du 7ème art, les films seront certes un succès commercial, mais pas des chefs d’œuvres. George Lucas ayant préféré réaliser cette prélogie lui même alors qu’il n’a pourtant jamais caché ne pas aimer réaliser. Les fans hardcore ne lui pardonneront pas ce soap opera dans l’espace à l’intrigue qui n’est par moment pas sans rappeler les meilleurs moments de Santa Barbara tant la relation d’amour entre Anakin Skywalker et la reine Padme est cucul au possible. Malgré tout, les 3 films possèdent de grands moments spectaculaires, mais les VFX alors encore balbutiants ne sont pas toujours crédibles.

Il y a 5 ans George Lucas vend pour la somme de 4 Milliards de dollars les droits de la célèbre franchise à la firme aux grandes oreilles. Les pires craintes pour certains ou le potentiel espoir de ne plus revoir certains éléments douteux que ceux vus dans la prélogie de Lucas pour d’autres. Il y a deux ans le tant attendu épisode 7 est confié à JJ Abrahms qui a pourtant sorti la franchise Star Trek de l’hospice avec une maestria indéniable. Malheureusement le film n’est une nouvelle fois pas au niveau des attente. Le spectacle est certes total, la mise en scène de qualité, les acteurs cultes de la trilogie d’origine sont de retour accompagnés de nouveaux personnages. Tout les ingrédients pour satisfaire les fans sont là, mais la prise de risque scénaristique équivaut à quasiment zéro. Le film fait plus office de pseudo remake de l’episode 4 Un nouvel espoir, que d’une véritable intention d’innover. Au finish si le film est sympathique, les personnage bien que pas assez fouillés sont attachants, mais on en ressortait avec un arrière goût de déjà vu.

Suivra ensuite le premier spin off de la saga qui malgré une histoire dont les fans se contre foutent à savoir comment la rébellion a pu récupérer les plans de l’étoile de la mort. Mais au miracle Rogue One est une véritable perle et malgré un tournage chaotique le jeune réalisateur Gareth Edwards sort à mon sens le meilleur Star Wars depuis L’empire contre attaque. Un film noir, sans concession, bien écrit et qui exploite avec intelligence l’univers étendu de Star Wars. Car ce qu’il faut savoir c’est que depuis sa création l’univers de Star Wars a été à la fois exploité sur les écrans, en romans, en comics, en jeu vidéos etc… Cet univers est d’une richesse qui va bien au delà des tribulations de la famille la plus cassos de la galaxie lointaine la famille Skywalker. Rogue One a donné un nouvel espoir aux fans hardcore dont je suis et le fait que la réalisation de l’épisode 8 le dernier Jedi a été confié à un autre talentueux réalisateur du nom de Rian Johnson (Looper, Brick) est encore plus rassurante. Mais aprés la semi déconvenue de l’épisode 7 le réveil de la force. Les fans ont peur. Disney parviendra t’il a écraser les intentions scénaristiques du jeune réalisateur ? Où vont il lui laisser une certaine liberté malgré le lourd cahier des charges. Alors qu’en est il au final ?

Et bien inutile de tergiversé, Star Wars 8 les derniers Jedi est une véritable réussite. Rian Johnson emmène la saga Skywalker (je fais le distinguo entre la saga en 9 épisodes et les spin off) vers de nouveaux horizons et traite son film avec une certaine indépendance, une volonté d’aller dans un autre sens que celui ultra balisé et redondant de JJ Abrahms. Personnellement je pense que ce Star Wars est peut être le plus original de la saga depuis l’Empire contre attaque. Car même si il entretient certains points communs avec le fabuleux L’empire contre attaque, il parvient à en être littéralement le négatif et à sortir des sentiers battus. De plus l’humour y est omniprésent, alors certes il y a toujours eu de l’humour dans Star Wars, parfois de bon aloi, parfois corrosif et parfois assez ridicule, vous avez dit Jar Jar Binks ? Alors attention j’ai réappris a aimer l’épisode 1 la menace fantome malgré ses gros défauts et il reste mon préféré de la prélogie et Jar Jar y a sa place mais a l’unique condition que ce film soit vu dans le sens de ce qu’il est, soit un véritable film pour les enfants. Malheureusement les fans n’attendaient à l’époque pas un film pour enfants. Dans le dernier Jedi l’humour est sobre, mais d’une grande efficacité, il s’adresse a tous, mais est emprunt d’une grande maturité. De plus nous sommes face au premier Star Wars en totale phase avec les aléas de notre propre actualité. Rian Johnson balance un grand coup de pied dans un certain côté politiquement correcte. Comme dans Rogue One, la rébellion n’est plus montrée comme un mouvement constitué uniquement de bonnes personnes, mais que pour la bonne cause on est capable de faire le pire. Le nouvel ordre de son côté est le résidu bâtard et minable de ce que fut l’empire, une organisation d’une certaine façon aussi fragile que la rébellion.

Ici l’on retrouve les personnages introduits dans le 7 sauf que cette fois çi ils sont travaillés, développés et prennent enfin leur essor. Et c’est pour le meilleur. Luke est bien entendu cette fois ci de retour et autant dire que c’est sa meilleur incarnation, Mark Hamill y est simplement extraordinaire. Joh Boyega est de retour dans le rôle de Finn l’ex Stormtrooper et une nouvelle fois s’impose comme un grand acteur, Rey (Daisy Riley) prend de l’envergure et autant dire qu’elle est surprenante, Poe Dameron (Oscar Isaac) est simplement génial et ouvre le film de façon démentielle. Carrie Fisher est de retour pour la dernière et émouvante fois dans la peau de la célèbre princesse aux macarons. Et Adam Driver s’impose enfin en tant que Kylo Ren et prouve qu’il est un personnage bien plus complexe que le fut son imbécile de grand père. Le film marque aussi le retour de personnages emblématiques, et certains passages m’ont littéralement tiré des larmes.

Le Dernier Jedi est une réussite qui hormis ses fulgurances scénaristiques recèle d’idées visuelles et de mise en scène novatrices et en particulier dans l’univers de la galaxie lointaine. C’est un film engagé, ultra féministe, en faveur de la protection animale, et possède même une scène brillante qui permet de se poser des questions sur nos habitudes alimentaires. Alors quels sont les points négatifs me direz vous ? Et bien il y en a peu, en fait ce sont des points qui affectent le vieux fan hardcore que je suis. En réalité, on y retrouve quasiment plus les races extraterrestres qui ont parsemés les deux précédentes trilogies. Certes les créatures sont superbes, mais il semblerait effectivement que la dans cette partie de la galaxie abrite des différentes races. Ensuite c’est une nouvelle fois le traitement du personnage de Chewbacca qui est ici véritablement mis de côté malgré une scène truculente. Déjà que le deuil dû a la perte de son meilleur ami Han Solo dans le précédent a été très mal traité, ici c’est pareil. Il est vraiment relégué en arrière plan et c’est bien dommage. Si… J’allais oublier l’élément craquant et marketing pour les fêtes de Noël qui me faisais tant frémir dans la bande annonce le Porg cet espèce de Hamster Pingouin. Et bien autant dire que si Jar Jar ou les Ewoks avaient passablement énervés les Porgs eux sont une totale réussite. D’ailleurs j’en veux un pour noël.

balancetonporg

En tout cas si l’avenir de la franchise culte est à l’image de ce dernier opus c’est un immense bon point. Alors certes on a récemment appris suite au licenciement du réalisateur Colin Trevorow (Jurassic Parc 4) qu’il allait être remplacé par JJ Abrahms. Et autant dire que ce coup si il n’a pas intérêt a se rater. En attendant nous pourrons patienter pour cet épisode 9 qui clôturera définitivement la saga de cette famille à problème que sont les Skywalkers, avec le spin of sur la jeunesse de Han Solo que réalise Ron Howard suite encore une fois au licenciement de Phil Lord et Chris Miller (la grande aventure Lego qui avaient truffés leur film de meta humour complètement déplacés vis a vis des codes de la franchise, un peu à la façon du (et ce n’est que mon avis) catastrophique Asterix et Cleopatre de Chabat. Le film malgré tout me tente plus que grandement car j’ai beau être sevré à Star Wars je suis vite saoulé par les jedieries et autres guéguerres entre l’empire et les rebelle. L’univers étendu est tellement riche qu’il y a de quoi faite des centaines de films, séries etc… Des films de guerre, d’action, d’horreur, des comédies etc… Han Solo sera une comédie d’aventure mêlant film de pirate et de braquage, il racontera la jeunesse du célèbre contrebandier, sa rencontre avec Chewie, et aussi comment il a gagné le Faucon Millenium qui appartenait a son pote Lando. Mais le plus beau et de savoir que Disney et Lucasfilm ont confiés les rênes de la prochaine trilogie à Rian Johnson en lui donnant carte blanche. Même univers, technologie et créatures mais autre galaxie, autres personnages et autres enjeux. Et là c’est vraiment excitant.

Les derniers jedi

Au final que dire si ce n’est que Les derniers Jedi est une véritable réinvention du mythe, fait avec un amour sans bornes pour l’univers crée par ce vieux barbu caractériel de Lucas. On est loin de ce que laissait imaginer la bande annonce et c’est tant mieux.

Que la force soit avec vous.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

  • Même si je partage ton avis sur SW7 et Rogue One, sur SW8, je suis pas d’accord : les derniers Jedi est un série B avec des moyens. L’histoire est mal foutue, Mark Hamilton est lamentable et surjoue completement, l’humour est simpliste et les porg ne servent qu’à vendre des peluches. Je déconseille complètement

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *