Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Chroniques à brac par

Conditionnel passé

lundi 4 mars 2013 - Commentaire : 0

Accueil » Conditionnel passé

tumblr_mfhyoeuRFY1rep1wpo1_500_large

Rappelle-toi de nos premiers souvenirs ensemble, si on peut appeler ça des souvenirs. On s’est connus à coups de tequilas, de mojitos, et d’autres cocktails au nom aussi exotique que leur contenu. Tu sais, avec le recul, je ne me rappelle pas vraiment de cette soirée, si ce n’est le goût sucré des boissons. Et la note salée de l’addition !

Tu étais si belle, dans ta robe “trop moulante, on dirait une salope”. Tu m’as fait rire quand tu me racontais tes ennuis au boulot, en citant Sophie ou Christiane, comme si je les connaissais. Tu m’as écouté parler de mes appréhensions, de mon boulot de freelance. A quel point j’avais peur. J’avais pris dix ans d’un coup.

Je remercie ces amis qui nous ont présentés sans vraiment le vouloir. Tu avais un copain, à ce qu’on m’avait dit. Avec un clin d’oeil, on avait ajouté : “Mais ça se passe mal”. Qu’importe. Je ne t’aurais pas touchée.

Quelques années plus tard, je me demande toujours pourquoi je n’ai pas tenté ma chance, lorsqu’il est parti. J’aurais pu t’aimer comme personne, te chérir comme le plus beau des trésors. Tu aurais été la feuille de menthe qui parfait le mojito. Mais j’ai préféré t’enlacer plutôt que de te déshabiller, sécher tes larmes lorsque j’aurais pu profiter de toi. Tu n’es pas un regret. Tu es une opportunité ratée. Et moi, je suis juste le raté.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.