Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Art, News par

Tattoo World “L’Expo” : L’univers du tatouage s’invite à Strasbourg !

vendredi 30 septembre 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Tattoo World “L’Expo” : L’univers du tatouage s’invite à Strasbourg !

Strasbourg, ce n’est pas qu’une ville où on peut bouffer de la bonne choucroute en dégustant du gewurztraminer en vendange tardive, ce qui est déjà pas mal, on est d’accord.

C’est aussi un lieu dynamique, où de nombreux tatoueurs rivalisent de talent, et où une multitude d’associations se bougent pour organiser des événements vraiment cool, des concerts, des expos, des performances, …

Le meilleur exemple en est certainement la team TWS (Tattoo World Strasbourg) qui organise une convention de tatouage qui a gagné ses lettres de noblesse dans le si riche milieu de l’encre.

A l’occasion des 5 ans du Tattoo World Strasbourg, la TWS, en association avec Pierre Sejournet Bartosch Salmanski et P-Mod, a décidé d’aller plus loin encore en organisant une grosse expo sur le thème de l’évolution du tatouage.

En plus de l’expo, une convention internationale de tatouage se tiendra les 15 et 16 octobre, et le soir du 14, un gros concert …

Toutes les infos sont là !

 Tattoo World l'expo

Ça se passe du 12 au 23 octobre, à Strasbourg, plus précisément au SHADOK, un lieu devenu rapidement phare dans le très vivant paysage culturel de l’Eurométropole.

Cette expo entièrement consacrée au tatouage commencera le 12 octobre au soir par un vernissage gratuit en présence de nombreux artistes et photographes.

Le thème de l’expo ? L’évolution du tatouage, à travers des artworks et toute sorte de matériels de tatouage anciens, présents, et même futurs … Invitation au voyage des peaux encrées, depuis les traditions de pays de par-delà les océans jusqu’aux dermographes créés dans les prisons avec du matériel de récup, cuillère, fourchette, pile, aiguille à coudre, … Tattoo World « L’Expo » propose aussi la découverte de « Tatoué », première machine à tatouer automatisée, basée sur une technologie d’impression 3D.

Des photos, des vidéos, des installations, des conférences, … Tout un festival d’événements qui se dérouleront sur une dizaine de jours.

Une quête d’images, de peau, d’émotions, de sentiments sincères, de souvenirs taillés dans la chaire, de corps qui se transforment, qui se subliment, sous les aiguilles de très grands artistes.

Du tatouage underground des prisonniers ou des marins, aux « carpe diem » et signe infini de ta voisine, cet art ancestral n’a cessé de se modifier, se moderniser, évoluant avec son temps, le dépassant. Aujourd’hui, une multitude de passionnés mettent leur don au service de l’encre, proposant des œuvres toujours plus recherchées, travaillées, des contrastes saisissants, des couleurs éclatantes, de nouveaux sujets, du dot work, du black work, du réalisme, du graphique

Plus qu’une simple mode vivement emmenée par la télé, le tatouage a réellement ouvert ses portes à de jeunes talents qui se font une joie de sans cesse repousser ses limites, révélant des possibilités jusqu’alors insoupçonnées.

Ce sont tous ces changements, ce torrent de nouvelles idées, de matériels high tech, greffés sur une roche antique, que cette formidable exposition va retracer.

Tattoo World l'Expo

Parallèlement à l’expo, les 15 et 16 octobre, une convention internationale de tatouage se tiendra au SHADOK, réunissant des tatoueuses de renom, à l’image de la hollandaise Ladi Dada, l’italienne Eli Revolver, l’anglaise Alice Newstead, la hollandaise Kaatje, et puis des alsaciennes comme Morgane de Sour & Sweet Tattoo ou encore Helena VonKay ! Avec évidemment des concerts, des concours, des performances, un village de créateurs, …

Et si tu veux faire un bon p’tit pogo, c’est le 14 qu’il faudra venir à Django Reinhardt pour Tattoo World « Le Live » avec le street punk de Jenny Woo’s Holy Flame, le hardcore old school de Spider Crew, le métal hardcore de Tigerblood ou encore le hatecore du groupe Live Life.

Comme dit plus haut, en plus de l’expo, différents événements sont proposés, la plupart étant en plus gratuits. On notera donc la grosse soirée du 14 octobre qui commence à 19h au Shadok avec la diffusion du documentaire « La peau de l’autre » en présence du réalisateur Yves Mora, qui proposera ensuite un temps d’échange avec le public. Ce documentaire suit deux artistes tatoueurs, Jef et Kotsek, à travers leurs voyages, leurs séances de tatouage, pour une immersion complète et intense dans l’univers des aiguilles et des d’image à l’aide d’outil multimédia.

Ce sont ensuite Pierre-Ern et Johan qui prendront la parole pour présenter leur imprimante 3D « Tatoué », nous laissant ainsi entrevoir un futur détonnant, d’ores-et-déjà en marche.

Le 19 octobre, toujours au SHADOK, c’est Pierre Favre, connu notamment pour avoir été chanteur dans le groupe des Garçons Bouchers, qui témoignera sur son parcours unique. L’intervention de ce très grand monsieur sera suivi par un concert acoustique du groupe J’aurais voulu qui reprendra les plus grands classiques des Garçons Bouchers, des Bérus, des Souris Déglinguées, tous ces groupes qui ont bercé notre adolescence !

Autre soirée de taille, le 21 octobre, à partir de 19h, avec la diffusion d’un magnifique documentaire « Fleur de Bagne », film poétique et profond qui s’intéresse au tatouage à travers les âges, en présence de l’équipe Sous les Pavés la Prod.

Suite au film et à un temps d’échange avec les spectateurs, Pierre Séjournet et ses invités, tatoueurs, performers ou encore sociologues, animeront une conférence sur « les évolutions du tatouage ».

Une dizaine de jours plus qu’intenses pour redécouvrir le tatouage sous toutes ses formes, à travers tous ses âges. A ne manquer sous aucun prétexte !

Tattoo World Strasbourg

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.