Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

Mes trois albums de Black Metal préférés pour 2016

vendredi 23 décembre 2016 - Commentaire : 0

Accueil » Mes trois albums de Black Metal préférés pour 2016

Cédant un petit peu à la frénésie du top de fin d’année, je vous partage mes trois coups de coeur Black Metal, en parlant bien évidemment des sorties 2016

On parle peu de Black Metal sur Anotherwhiskyformisterbukowsi et c’est bien dommage. C’est, il faut bien le reconnaître, une genre musical difficile à aborder, notamment parce que le moindre article s’expose à la critique virulente et peu tolérante de fans hardcore de Black Metal. Rendons leur justice, tellement de conneries sont dites sur tous les sujets et notamment sur le Black Metal, qu’un peu de vigilance et de professionnalisme ne nuisent pas du tout.
Ce qui est difficile aussi c’est que cette une musique fait vibrer une corde intérieure. C’est paradoxalement ce qui est si intéressant avec le Black. On ne va pas s’extasier sur la technique de fou, les soli de psychopathe ou le chant. On va plutôt accepter la musique dans son ensemble, éviter à tout prix de la disséquer, et préférer se noyer dans le lac noir et sans fonds des sensations que provoque la musique. Je vous présente trois de mes coups de coeur de 2016. Je ne les ai pas classé par ordre de préférence car c’est souvent question d’humeur et de feeling.

Son du matin : le Black n’Roll de PHAZM sur Scornful Of Icons

Gros coup de coeur sur ce quatrième album sorti par les lorrains de Phazm après huit ans de silence. Le leader, hurleur, compositeur et guitariste Pierrick Valence a pris de la bouteille, taillé sa crinière et laissé tomber le Death’n Roll Cajun de ses premiers disques pour se tourner vers une sonorité plus proche du Black originel. “Cela serait vraiment très prétentieux de la part des norvégiens de dire qu’il faut être norvégien pour faire du Black norvégien. Il y a des groupes de Blues en France, ils n’ont pas ramassé le coton dans les années 40. J’assume totalement ça. En plus on le fait à notre manière. Donc j’assume ces influences mais je revendique ma façon de faire. “ (interview avec Pierrick Valence pour Metal Impact / Juin 2016).

top 3 black metal 2016 Phazm
Scornful of Icons est sorti le 25 mars 2016 chez Osmose Productions. L’artwork a été réalisé par Valnoir.

Pour la sieste : le Black Psychédélique de ORANSSI PAZUZU sur Värähtelijä

Découverts au Fall Of Summer 2016, les finnois de ORANSSI PAZUZU m’ont retourné la tête. Présentés par une presse qui aime bien les unions contre nature comme du Black Psychédélique, les compos sont certes un petit peu ça, mais ne doivent pas non plus être résumées à cela. Malgré son titre aussi difficile à écrire qu’à prononcer, on entre très facilement dans l’univers des Pazuzu orange. On met un doigt dans l’engrenage et on se laisse happer par la machine. C’est atmosphérique sans être rasoir, psychédélique sans être complètement barré et si vous cherchez le souffre, vous le trouverez sans doutes du côté du chant rien moins que possédé. Un chant dont les paroles en finnois ajoutent une dose supplémentaire de mystère et de mysticisme. Enfin, le gang peut se targuer d’avoir dessiné l’un des logos les plus classe de la scène (ce qui n’est pas peu dire).

top 3 black metal oranssi pazuzu

Värähtelijä est sorti le 26 février 2016 chez Svart Records

Bien s’endormir avec le Black satanique de INQUISITION sur Bloodshed Across the Empyrean Altar Beyond the Celestial Zenith

Quand on écoute une disque de Inquisition, on ne réalise pas vraiment que c’est un duo batteur / guitariste qui officie. Avec leur deux instruments et un chant habité, ce groupe américano-colombien distille son Black Metal oldschool depuis deux décennies. Dagon (guitare, chant) et Incubus (batterie) se passent aisément d’autres musiciens et confessent (enfin, façon de parler) qu’ils n’ont jamais trouvé un bassiste qui partage leur état d’esprit. Et on les croit sur paroles car ces types sont tellement trve que le mot pourrait avoir été inventé pour eux. Ce Black Metal-ci est celui qui se rapproche le plus des enfers. Brut de fonderie et sans chichi (notamment, pas de video clip). Ne vous arrêtez pas au côté faussement simpliste de leur musique. Si les compos sont monolithique et reposent sur un riff, du blast beat, le chant…quelques effets avant gardistes ici et là (notamment sur l’intro et l’outro, magistrales), leur charme réside sur l’effet entêtant comme une messe noire dans le bayou. Une dimension mystique qui prend tout son sens en live (revoir leur set du Hellfest 2016 disponible sur Arte Concert) mais que les disques restituent également très bien. A écouter impérativement au casque, dans l’obscurité pour en extraire la substantifique moelle.

Bloodshed Across the Empyrean Altar Beyond the Celestial Zenith est sorti le 26 août 2016 chez Season Of Myst

Frémissant aux portes du classement : Calligram et son debut EP Demimonde

CALLIGRAM est un groupe récent réunissant des musiciens d’origine française, britannique, italienne et brésilienne. Ce combo a passé les trois dernières années à élaborer sa musique, gommant les influences trop voyantes, cherchant une alchimie parfaite entre l’urgence agressive du Crust Punk, la nausée huileuse du Black Metal, le riffing et la rythmique du Thrash. On retrouve tout cela dans leur debut EP, Demimonde. La dernière chanson, Bataclan, fait référence à l’attentat du 13 novembre 2015… et c’est glaçant.

Demimonde est sorti le 4 novembre 2016 chez Cimmerian Shade Recordings.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.