Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Musique par

WHISKY OR NOT WHISKY #22 / ARCTIC MONKEYS

lundi 14 mai 2018 - Commentaire : 0

Accueil » WHISKY OR NOT WHISKY #22 / ARCTIC MONKEYS

Après cinq ans d’absence et l’album AM, la bande du chanteur Alex Turner fait son come-back avec un nouveau LP, Tranquility Base Hotel And Casino. Féru d’un genre proche du Rock alternatif façon “garage”, le groupe fait un véritable virage à 180 degrés avec ces onze nouvelles pistes plus proches de la ballade romantique que de la gratte électrique qui tache. Verdict d’un whisky fumé qui se déguste et ne se boit pas cul-sec au contraire des précédents opus…

En effet, Arctic Monkeys est avant tout un groupe de Rock britannique post-Punk originaire de Sheffield. Nous pourrions même être amenés à les comparer aux dignes héritiers de The Clash ou encore des Sex Pistols. C’est en 2007 que le band connaît un succès retentissant avec la sortie de l’album Favourite Worst Nightmare. Avec lui, des tubes dévastateurs tels que Brianstorm ou encore Fluorescent Adolescent vont résonner dans nos transistors pendant plusieurs années.

Avec Tranquility Base Hotel And Casino, il ne reste plus grand chose du côté psychédélique et Rock “indé” du quatuor. Dès le premier morceau – Star Treatment – le ton est donné : cet album respire la maturité et nous propose une image plus posée et plus sage du groupe. Au moyen de sa voix de crooner (oui, de crooner…), Alex Turner nous embarque sur onze compositions qui oscillent entre la ballade “romantico-bucolique” et la chanson à la verve sensuelle (comprenez : pour faire l’amour…).

Nous ne pouvons pas reprocher grand chose à ce LP, dans le sens où il s’agit d’un album homogène qui s’écoute avec tranquillité (justement). Les onze morceaux qui le composent jouissent d’une certaine égalité et d’une constance maîtrisée dans la continuité : One Point Perspective, American Sports, Golden Trunks… Il n’y a pas de tube à proprement parler dans Tranquility Base Hotel And Casino. C’est un disque simple qui installe une ambiance paisible en s’écoutant d’un trait.

Nous apprécions d’autant plus le fait que très peu de marketing a entouré la sortie de cet album. Ainsi, c’est très récemment que le public a découvert le premier single, Four Out of Five. En qualité de premier extrait, cette chanson est bien choisie en se démarquant (notamment) par ses variations rythmiques et dans ses changements de composition.

En bref, Tranquility Base Hotel And Casino s’apprécie ou non en fonction de ce que l’auditeur y recherche. Pour les puristes – fans de Rock Garage à la manière de The Kills – ils peuvent de suite passer leur chemin et se retourner sur les précédents LP. Pour les autres, je leur conseille de s’attarder sur un album original qui a le mérite d’être un pari risqué dans la veine identitaire d’Arctic Monkeys.

Or, je fais partie de ceux qui apprécient les groupes sachant se renouveler, quitte à s’éloigner de leurs racines. En sortant de leur zone de confort, les Arctic Monkeys prouvent qu’ils sont de véritables musiciens. Ils font désormais partie de ces bands qui peuvent traverser les époques. Et cela sans prendre une ride.

Un peu à la manière d’un excellent Lagavulin, dont la saveur ne vieillit jamais…

J.M

Tranquility Base Hotel And Casino des Arctic Monkeys (sorti le 11 Mai)

 

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *