Menu & News

Anotherwhiskyformisterbukowski Le blog musical qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages

Cinéma / Série / Youtube / Podcast par

On se regarde Poupée russe

vendredi 15 février 2019 - Commentaire : 0

Accueil » On se regarde Poupée russe

Si vous avez rien de prévu pour ce weekend (à part insulter votre ex en plantant des aiguilles dans sa poupée vaudou, bien sûr) vous pouvez regarder Poupée Russe sur Netflix.

Pour vous raconter sans vous spoiler, Poupée russe c’est l’histoire de Nadia, une grosse fetarde qui a pas tellement de limites, qui meurt le soir de ses 36 ans a sa fête d’anniversaire et qui est condamnée à mourir en boucle.

Alors là je vous entends déjà crier (oui vous criez dans ma tête) “gnagna c’est comme dans le film avec Bill Murray avec le jour de la marmotte”. Bon, vous auriez pas complètement tort puisque on est un peu dans une boucle temporelle, sauf que là où Bill Murray se réveille avec Sony and Cher a la radio, Nadia ressuscite invariablement devant un lavabo à sa soirée d’anniversaire avec tous ses amis qui ne comprennent absolument rien à ce qu’elle raconte.

Je vous rassure, la première fois qu’elle meurt on est aussi choqué qu’elle. Bon les 41718 fois d’après on est habitués et on trouve ça drôle et on se demande quand et comment elle va bien encore finir par clamser.

L’intérêt de la série c’est de comprendre pourquoi Nadia est condamnée à mourir, parfois de la manière la plus débile possible (la scène des escaliers est magique) et surtout qu’est-ce qu’elle peut faire pour éviter ça. Mais ça je peux pas vous dire parce que sinon c’est nul, vous allez m’insulter et vous allez pas regarder

Par contre que je peux vous dire c’est que la série a été écrite et interprétée par Natasha Lyonne dans le rôle de Nadia. Mais oui vous la connaissez, c’est la copine lesbienne dans Orange Is The New Black, sauf que dans poupée russe elle porte beaucoup moins de vêtements oranges et a en plus réglé son problème de sourcils (oui c’était un problème)

Autre avantage non négligeable, chaque épisode dure moins de 30 minutes ce qui vous permet:

– de dire “allez je m’en jette encore un petit avant d’aller au lit” sans vous coucher a 3h30 du matin

– de vous envoyer la saison entière de 8 épisode dans un week-end (ou la journée si vous êtes vraiment une larve, ou si vous êtes moi)

Je vous laisse je dois réfléchir avant de descendre mes escaliers maintenant j’ai peur de mourir et de me réveiller devant un lavabo.

Vous avez aimé ? Vous aimerez aussi

«

»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.